La compagnie Samuel Mathieu, La Plateforme, et le Centre chorégraphique James Carlès collaborent depuis trois ans dans le cadre de la formation professionnelle que délivre ce centre de formation.
C’est une déambulation dans les lieux patrimoniaux de Rieux Volvestre, à la riche architecture, qu’a créée Christophe Bergon. Metteur en scène, il a encadré et dirigé les étudiants du Centre James Carlès.
Christophe Bergon s’est “saisi de cette proposition avec une idée simple, celle qu’il y avait probablement quelque chose de partageable et de beau dans le plaisir de voir danser de jeunes corps dans des lieux incongrus, des espaces où la danse n’aurait pas sa place à priori. C’est ce que nous avons cherché, la beauté d’un geste déplacé.”

Angélica Ardiot du centre James Carlès a ainsi interprété un solo sur la scène du théâtre à l’italienne de la Tourasse. Il s’agissait d’une première du genre dans ce lieu que la commune projette de réhabiliter grâce à une opération de mécénat menée en collaboration avec la Direction régionale des affaires culturelles.

Prochain rendez-vous du festival:

Vendredi 10 novembre 20h30 à l’espace 13 bis place du Préau à Rieux, avec la compagnie Lucane et les ateliers de l’ESAT et du service jeunesse de la commune.
Toute la programmation sur www.neufneuf.eu