Jeudi 7, Monsieur le maire de Muret a présenté à la presse le nouveau dispositif innovant de médiation de proximité dans les quartiers «politique de la ville».

Ce nouvel outil a pour but de renforcer la présence humaine avec le recrutement de 4 personnes en plus des 2 médiateurs de terrain et des 2 éducateurs de rue déjà en poste. En présence de Monsieur Mouchès, directeur régional de Promologis, de Madame Myriam Hadjou, coordinatrice de vie locale à la CAM, de la présidente de l’Union Laïque de Muret Monika BONNOT, les 4 médiateurs : Yves, Abdel, Angela et Luigi, ont présenté leur parcours professionnel et les contours de leur mission.

Un partenariat gagnant-gagnant entre la municipalité qui coordonne le dispositif, le Muretain Agglo qui en a la compétence, Promologis qui le finance et l’Union Laïque implantée à Maïmat qui le porte.

Le contrat de ville permet aux bailleurs sociaux d’obtenir des collectivités et de l’Etat une exonération de leur taxe foncière en contrepartie d’actions concrètes financées sur leurs fonds propres pour améliorer la vie sur les quartiers “Politique de la ville”.

Ainsi, le conseil municipal a délibéré favorablement à cette exonération dont va bénéficier Promologis pour un montant de 196 000 euros. Les actions souhaitées par la ville priorisent le lien social, le vivre-ensemble, l’animation et la tranquillité.

Une enveloppe de 300 000 euros sur deux ans est affectée au recrutement de 4 médiateurs de proximité afin d’installer une présence humaine quotidienne au plus près des habitants pour assurer animations, médiations et prévention, en relation avec les éducateurs spécialisés, les médiateurs, la police municipale, la gendarmerie et Promologis.

Une enveloppe de «sur entretien» a également été validée ainsi qu’une provision pour effectuer de petits travaux.