Une agence d’attractivité touristique pour entrer dans le Top 10 des destinations en Europe

 Le tourisme, pilier de l’économie régionale, attire 30 millions de touristes chaque année, draine 14 Mds€ de recettes touristiques et assure plus de 100 000 emplois. Le CRT Occitanie devient l’acteur opérationnel de la mise en œuvre  de la politique régionale en faveur d’une économie touristique innovante et aura notamment pour mission :

–          Le marketing, la promotion, la communication, l’image touristique de la Région,

–          La veille, l’observation, la prospective, l’innovation et l’aide à la décision,

–          La professionnalisation des acteurs publics et privés (dont la formation),

–          La structuration de l’offre touristique,

–          La mise en marché et la commercialisation.

Le CRT Occitanie sera présent sur deux sites, Toulouse et Montpellier, le siège social étant situé à Montpellier.

« Après une large concertation menée au plus près des acteurs du territoire pour la construction et l’adoption en juin dernier de notre nouvelle stratégie touristique, l’installation du CRT Occitanie marque une nouvelle étape déterminante de notre plan d’actions qui vise à intégrer le Top 10 des destinations européennes à l’horizon 2021 », a déclaré Carole Delga.

Le CRT Occitanie organisera à la fin de l’année 2017 la Conférence permanente du tourisme composée de l’ensemble des acteurs publics et privés ayant un lien avec l’économie touristique. Cette instance qui se réunira une à deux fois par an devra proposer une vision partagée  des perspectives et de l’orientation de la politique régionale de développement touristique. Les débats et propositions seront alimentés par des commissions thématiques dédiées à des domaines spécifiques tels que l’oenotourisme, la montagne, le littoral, la campagne, le tourisme d’affaires, le thermalisme, les itinérances, le développement durable du tourisme, etc. Une commission statutaire rassemblera l’ensemble des offices de tourisme de la Région. Une autre sera dédiée aux 13 départements.

 « Parce que dans le secteur du tourisme nous pouvons encore développer l’emploi non-délocalisable, j’ai fait le choix d’une politique ambitieuse et affirmée, pour entraîner dans un cercle vertueux l’ensemble de cet écosystème riche et porteur d’avenir pour notre territoire. Pour aller encore plus loin, nous avons d’ailleurs confié à Atout France une étude dont les conclusions nous confirment l’intérêt de développer la marque de destination touristique Occitanie / Sud de France, notamment pour attirer les marchés étrangers. Ma volonté d’agir et de faire avancer le territoire régional est forte et je compte sur les agences d’attractivité touristique et de développement économique de la Région pour mettre en œuvre notre stratégie touristique  », a poursuivi la Présidente de la Région. »

Un budget de 200 M€ sur 5 ans sera mobilisé pour mettre en œuvre  cette stratégie, ainsi que plus de 100 M€ via le Fonds financier tourisme de la Banque européenne d’investissement.