Pour mener à bien des projets couteux tels que la réhabilitation du magnifique petit théâtre à l’italienne qui se trouve à l’intérieur de la Tourasse, il est nécessaire de trouver des fonds conséquents. Or, compte tenu de l’importance des travaux et de la période difficile que traversent les communes avec la baisse des dotations financières, les seules subventions publiques ne suffisent pas à couvrir l’ensemble des sommes engagées. La commune de Rieux est une petite commune qui n’a pas les ressources suffisantes pour prendre à sa charge la dernière part qui lui incombe après versement des fonds européens, nationaux, régionaux et départementaux. Il est donc nécessaire de faire appel aux dons privés.

La municipalité, propriétaire du théâtre, a donc pris une délibération voici 1 an pour pouvoir, réglementairement, lever des fonds privés. Le jeudi 29 juin 2017 à 18 heures 30 au parc des jacobins, elle va constituer un club de mécènes en partenariat avec le Ministère de la culture et la Direction régionale des affaires culturelles.

Il est ouvert à tous ceux qui sont intéressés pour s’impliquer dans la réhabilitation du patrimoine du village, tout en réduisant le montant de leurs impôts sur le revenu. Cela concerne les entreprises mais également les particuliers. Toutes les explications sur la marche à suivre seront données en détail ce soir là par la DRAC.

Le mécénat a un intérêt pour le donateur. 

L objectif financier est la réduction d’impôts que ce soit pour les entreprises ou les particuliers. Pour un don de 100€, la somme de 66 € est déduite de vos revenus (remise d’un imprimé Cerfa). Le don peut donc être réalisé aussi en espèces. Il peut être réalisé également en nature comme par exemple avec des journées de travail d’une entreprise ou une prestation d’un traiteur… Le don peut enfin être une prestation ou une compétence intellectuelle :  une étude,  la création d’un site…

Un don pour quoi faire?

Si à Rieux le projet phare est bien la réhabilitation de la Tourasse, il peut être complété par d’autres : On peut citer la cathédrale, des spectacles vivants ou même des projets sportifs. Une nouvelle manière de participer à la vie de sa commune. Reste à savoir l’accueil que lui réserveront entreprises et particuliers.

Par ailleurs la municipalité nous précise qu ‘elle continuera à travailler en étroite collaboration avec les deux associations qui s’occupent déjà du théâtre à savoir « Le théâtre s’envole » et « Tour’ art Collectif »

copy-toit_960x360