Depuis le 1er janvier 2017, le tourisme est devenu une compétence obligatoire des intercommunalités.

La 5C  n’échappe donc pas à la règle. Pour cela il a été décidé de ne garder qu’un seul Office de Tourisme centralisé à Saint-Gaudens. Les autres deviendront des bureaux d’informations  touristiques. Un seul sera donc en régie, ce qui permettra de bénéficier de plus de subventions. Cela relève aussi de vouloir une politique touristique globale sur tout le territoire. Il va de soi que chaque ancienne intercommunalité gardera ses spécificités telle la foire de printemps de l’Isle en Dodon ou la foire de la saint Martin d’Aurignac.

Les 5 présidents d’offices de tourisme travailleront de concert.

Le but est de proposer aux touristes un ou des circuits sur l’ensemble du territoire, même au-delà, avec les autres intercommunalités limitrophes, qui ont des sites importants. Plus il y aura d’offres et plus le touriste se posera. Le PETR possède aussi la compétence tourisme, ce qui agrandit le périmètre d’action. Il faudra aussi s’appuyer sur la politique touristique globale du Comité Départemental au tourisme.

Pour cette restructuration, définir une feuille de route, harmoniser tant les statuts que l’organisation, définir une identité touristique, un cabinet extérieur sera défini. Ce regard extérieur permettra de mettre en place une orientation centralisée qui pourra se décliner par secteur.