Communiqué de presse de Julien LEONARDELLI, Secrétaire départemental du FN de Haute-Garonne – Conseiller régional d’Occitanie

Parce que une fois Présidente de la République, Marine Le Pen aura besoin d’une majorité solide à l’Assemblée nationale, j’ai souhaité vous présenter aujourd’hui le candidat du Front National et du Rassemblement Bleu Marine aux élections législatives des 11 et 18 juin 2017 sur la 10ème circonscription de Haute-Garonne.

Investie par la Commission Nationale d’Investiture, Marie-Christine PAROLIN (à gauche sur la photo) est âgé de 55 ans. Agent administrative, elle est aussi présente à mes côtés au sein de la nouvelle assemblée régionale d’Occitanie.

L’élection présidentielle passée, Marie-Christine PAROLIN défendra avec conviction et détermination l’ensemble des 144 engagements présidentiels que Marine Le Pen souhaite mettre en oeuvre pour remettre la France en ordre en 5 ans. J’accorde toute ma confiance à Marie-Christine PAROLIN pour mener à bien cette nouvelle bataille lors des élections législatives.

Les candidats du Front National et du Rassemblement Bleu Marine présents sur les dix circonscriptions de Haute- Garonne, parleront de tous les sujets qui intéressent les Français : santé, emploi, culture, aménagement du territoire, sécurité, démocratie … Aperçu

En matière de démocratie notamment, je sais pouvoir compter sur la détermination de Marie-Christine PAROLIN sur la 8ème circonscription pour défendre nos propositions. A l’heure où les institutions de notre pays, organisées par la Constitution, ont été dénaturées au fil des réformes territoriales successives et par le développement toujours plus fédéral et antidémocratique de l’Union européenne, nous souhaitons mettre en oeuvre une grande révolution de la démocratie de proximité. Les décisions doivent être prises au plus près des citoyens et directement contrôlées par eux. C’est pourquoi nous proposons de réduire le fameu “millefeuille administratif”, en diminuant de six à trois le nombre de grandes strates administratives, autour des communes, des départements et de l’État. L’objectif est de rendre plus éfficace l’organisation du territoire et de permettre une revalorisation du rôle et du statut des maires de petites et moyennes communes. Pour redonner la parole au peuple, nous instaurerons le référendum d’initiative populaire. Enfin, nous introduirons le scrutin proportionnel à toutes les élections, tout en abaissant le nombre de parlementaires à l’Assemblée nationale comme au Sénat.