Le parc animalier “Aran Park” ouvre ses portes pour la cinquième saison. A partir du 1er avril, tous les jours jusqu’au 1er novembre. De 9h 30 à 18h 00 et de 9h 30 à 19h 00 durant les deux mois de juillet et août.

2017_aranpark

Bienvenue à l’école de la nature !

Dans un écrin de nature sauvage, le parc animalier du Val d’Aran est un lieu de découverte de la faune. Mais aussi de la biodiversité de montagne. Vous pourrez y observer notamment des ours, des lynx, des loutres, une meute de loups blancs, des hiboux, des marmottes ainsi que les grands cerfs et tous les ongulés de montagne… Des présentations modernes en semi-liberté vous font pénétrer au cœur de l’intimité des animaux sauvages dans leur écosystème.

Venez découvrir la nouvelle meute de loups gris

La nouveauté cette année est la nouvelle meute de loups gris. Arrivés il y a trois mois du parc animalier d’Argelès-Gazost, ils s’acclimatent parfaitement à leur nouvel habitat.

2017_aran_loups

Présenter les animaux dans leur environnement naturel

Dès l’origine, le projet était de présenter avec le moins de barrières possible, les animaux des Pyrénées dans leur contexte. Les “habitants” de notre parc animalier sont tous des individus issus d’espèces endémiques des Pyrénées. A l’exception du loup blanc, pour lequel Aran Park, l’un des rares parcs animaliers d’altitude, a été sollicité comme lieu d’accueil.

Jour après jour, prendre soin des animaux est la première préoccupation de toute l’équipe du Parc. Accueillir en priorité des espèces autochtones, c’est aussi favoriser le bien-être des animaux. Évoluant dans leur écosystème, ils y sont parfaitement adaptés. Le climat, la végétation et les reliefs correspondent à leur environnement naturel. Ce qui permet par ailleurs de limiter les risques de maladie, de simplifier l’approvisionnement de nourriture… et d’offrir au visiteur une expérience authentique !

Sensibiliser tous les publics

Notre équipe a également à cœur de partager son engagement en faveur de la sauvegarde des espèces. Les visiteurs, au lieu de “consommer” de la bête sauvage comme un simple divertissement, sont invités à adopter une attitude discrète et respectueuse, à observer avec patience les animaux pour en apprendre quelque chose.

Le petit musée qui vient conclure la visite a lui aussi été conçu comme un outil de sensibilisation à la protection de la vie animale et des milieux naturels face à l’expansion des aménagements humains. Enfin, nous avons sélectionné dans notre boutique des jeux pédagogiques pour poursuivre l’éducation à l’environnement des petits et des grands après la visite du parc animalier.

Bienvenue à l’école de la nature !

Notre équipe a également à cœur de partager son engagement en faveur de la sauvegarde des espèces. Les visiteurs, au lieu de “consommer” de la bête sauvage comme un simple divertissement, sont invités à adopter une attitude discrète et respectueuse. A observer avec patience les animaux pour en apprendre quelque chose.

Le petit Musée qui vient conclure la visite a lui aussi été conçu comme un outil de sensibilisation à la protection de la vie animale et des milieux naturels face à l’expansion des aménagements humains. Enfin, nous avons sélectionné dans notre boutique des jeux pédagogiques pour poursuivre l’éducation à l’environnement des petits et des grands après la visite du parc animalier.

Un peu d’histoire et de géographie

Depuis 2013, Aran Park présente la faune sauvage des Pyrénées au public. Situé sur un versant du Col du Portilhon, entre le Val d’Aran et Bagnères de Luchon, le parc animalier, présente chaque année de nouvelles espèces au public. Il lui fait découvrir et mieux comprendre la faune et la nature qui nous entoure.

Sur une superficie de vingt hectares, le parc propose une visite à pied d’environ deux heures. Pendant ce temps on peut observer de nombreuses espèces différentes.

A partir de Luchon, passez la commune de Saint-Mamet en direction de l’Espagne. Continuez sur la D618, passez le Col du Portillon, puis rouler 2km sur la N141 espagnole.

 

Publireportage