Le Comminges surtout, le Comminges avant tout !

C’est accompagné de sa suppléante Marie Claire Uchan et de ses deux co-directrices de campagne Carole Delga présidente de la Région Occitanie et Laure Vigneaux maire de Miramont de Comminges que le candidat socialiste pour la 8° circonscription Joël Aviragnet a lancé sa campagne devant la presse et les militants socialistes.

Faisant preuve de positivisme et d’enthousiasme, le candidat Joël Aviragnet a détaillé le déroulé de sa campagne et son organisation. La défense et la promotion du territoire du Comminges semblent être l’axe majeur des thèmes qu’il compte développer s’appuyant sur ce qui avait été fait auparavant avec Carole Delga par l’obtention de la ré-ouverture du tribunal de grande instance et le maintien du commissariat de police. « Les services publics ne doivent pas être privatisés et la sécurité est une mission régalienne de l’Etat » précisait l’équipe de campagne. Touches pas à mon Comminges !

Le parti socialiste du Comminges va soutenir son candidat par la mise en place de café citoyens pour discuter du programme au niveau des chefs lieux des anciens cantons. Dès le 28 mars, Joël Aviragnet ira à la rencontre des 283 maires de la circonscription. Un grand défi dont Carole Delga dira « Nous sommes attachés à ce tour. C’est un temps important qui permet de visualiser la problématique de chaque commune et de connaître les lieux ». Il est vrai que les problèmes d’agriculture ne sont pas les mêmes à Saint Gaudens et à Rieumes.

Le QG de campagne qui vient d’ouvrir au 69 rue Victor Hugo à Saint Gaudens sera un lieu de participation citoyenne qui permettra de développer les thèmes que souhaitent défendre le candidat. Parmi les essentiels le maintien des services publics source d’équité entre les citoyens et les territoires avec un délai maximum de 30 minutes comme l’a précisé le candidat Hamon ; le maintien des écoles rurales pour une qualité d’éducation par une école de la République de proximité ; le maintien des départements avec un Comminges situé à l’extrémité et que certains candidats veulent voir disparaître. D’autres idées comme la défense de l’agriculture et la promotion du tourisme seront approfondis. Pour l’économie le candidat compte sur l’économie sociale et solidaire sans oublier les PME et l’artisanat. « Il ne faut laisser personne au bord du chemin » précisait Carole Delga.

L’ouverture du QG sera également l’occasion de se servir des nouveaux moyens de communication à savoir l’ouverture d’un site internet pour les élections et la présence sur les réseaux sociaux comme face book et twitter.

Dans le cadre de l’élection présidentielle, trois réunions vont être organisées dans le Comminges. Une à Martres le 27 mars, à Luchon le 6 avril et juste avant le premier tour à Saint Gaudens. Carole Delga précise qu’une personnalité nationale sera présente lors de cette dernière réunion ».

Enfin à la question d’une consœur sur la pluralité des candidatures à gauche, Carole Delga répond : «C’est une situation que nous regrettons. Mais au niveau national, les désaccords sont trop importants pour avoir une liste unie.» Dans le Comminges trois candidatures sont déjà annoncées et deux susceptibles d’arriver rapidement. La 8° circonscription n’est pas une circonscription réservée d’où la multiplicité des candidatures.