Dimanche 12, la Maison de la Terre avait organisé la présentation de l’ouvrage «Chronique villageoise».

Ce moment s’est déroulé en présence de Marie-Caroline Tempesta, conseillère régionale et candidate PS aux législatives 2017 en présence d’un nombreux public.

Cet ouvrage est l’œuvre de Jean-Jacques Le Gal, qui fut le maire de Poucharramet de 1995 à 2014. La préface est signée de Gérard Roujas qui fut sénateur de ce grand territoire du « Pays du Sud Toulousain » de 1979 à 2008.

Cela lui a permis de tenir un « carnet de bord» de tous les moments, bons ou mauvais. Un joli témoignage de l’évolution d’une commune rurale.

Après la présentation du livre agrémentée de quelques anecdotes, ce fut le moment plus pédagogique. Alain Daziron, le Président de la Maison de la Culture de Larrazet, en Tarn-et-Garonne, nous a présenté une conférence sur les « Identités communales ». L’avenir des communes était abordé, tant sur le plan de la vie associative que la survie d’un « village vivant ».

La troisième partie de l’après-midi fut un résumé, par Gérard Roujas, des actions menées en complicité avec Jean-Jacques Le Gal. Que ce soit le développement de la ruralité militante ou la création en 2008 de la « Maison de la Terre », après 2 ans de travaux, qui accueillait l’évènement, entre autres.