La salle de la mairie était trop petite pour accueillir les nombreuses personnes intéressées par l’arrivée de la 4G dans le Volvestre. Rieux Volvestre avait été désignée comme commune pilote par le conseil départemental de la Haute pour mener à bien l’expérimentation de cette nouvelle technologie unique en France. Des béta-testeurs locaux avaient été choisis pour cette mission sous l’autorité de la société Altitude chargé du projet.

En présence de Annie Vieu, vice présidente du conseil départemental de la Haute Garonne chargée des problèmes numériques et de Maryse Vezat en tant que maire de la commune, la réunion avait pour but de présenter les offres commerciales désormais disponibles. A cet effet les hébergeurs ont pu proposer leurs offres et les futurs clients ont pu poser toute les questions qu’ils jugeaient utiles et notamment de savoir dans quel cas le département prenait en charge la totalité de l’installation technique.

Une initiative à souligner tant elle procède à l’équité des territoires et contribue à faire disparaître la fracture numérique. Le monde rural, à hauteur des territoires urbains et péri-urbains, qui peut recevoir des entrepreneurs en quête de liaisons numériques fiables pour faire fonctionner leur business, n’est désormais plus un rêve.