Justin est né le 1er juin 1912 à Arrens dans les Hautes-Pyrénées.

Lors de la récente assemblée générale de la section saint-gaudinoise des Médaillés Militaires, le président général Jean-Paul Martin avait souhaité récompenser un adhérent pour sa longévité. Il s’agit de Justin Peyrousère, bientôt 105 ans, qui réside à l’EHPAD l’Espérance et qui n’avait pas pu se déplacer le 5 février.

Quand on dit 1912, on pense au naufrage du Titanic ou à l’année de la naissance de l’abbé Pierre, de Michel Debré ou de Robert Doisneau. Mais on ignore que cette année là, Antoine de Saint-Exupéry faisait, à l’âge de 12 ans, son baptême de l’air. Il faut sans doute y voir un signe prémonitoire, car Justin est devenu le mécanicien en chef de ce fabuleux pilote.

Le vendredi 17 février, Jean Salnikoff, président de la section saint-gaudinoise des Médaillés Militaires, et Chantal Mas, vice-présidente des Dames d’Entraide, se sont rendu à l’EHPAD l’Espérance. Ils ont été rejoints par Marie-Paule Demiguel, sous-préfète, et par Alain Castel, maire de Pointis-de-Rivière et président de la communauté de Communes Pyrénées-Haut-Garonnaises. En présence de madame Gineste, directrice de l’Espérance, ils ont remis à Justin Peyrousère la médaille d’or de la Société Nationale d’Entraide de la Médaille Militaire. Justin, titulaire de la Médaille Coloniale Extrême-Orient, est le doyen national des Médaillés Militaires.