L’évènement en ce début de mois de février, c’est bien sûr la  19 ième édition du festival.

Du 1er au 5 février, la cité thermale vit au rythme  de la télévision et des rencontres en toute simplicité. Comme se plaît à le souligner Claude Coret, la directrice du festival. Ici ce n’est pas Cannes, on privilégie la discussion. Les vedettes du petit écran sont proches du public, on les croise sur les allées, les pistes. Et puis ce festival est un peu celui des bénévoles qui encadrent cette fête et les festivaliers.

Le maire Louis Ferré n’est pas peu fier de cette image de la ville que véhicule ce festival.

Sa renommée n’est donc plus à faire. Sa ville en l’espace de quelques jours est ainsi sous les feux de la rampe. C’est avec un plaisir gourmand qu’il nous annonce la réouverture de la ligne de chemin de fer prévue pour 2020 . Il faut avoir une communication intelligente, internationale et si des projets  sont à l’étude, le festival contribue à développer l’économie du territoire. Claude Coret pour sa part, apprécie toujours davantage l’implication de ses bénévoles. Le travail efficace des professionnels et cette ambiance bon enfant qui donnent une dimension humaine chaleureuse à l’événement.

Au delà de cet état d’esprit, n’oublions pas qu’il  y a tout de même une compétition avec des téléfilms inédits. D’abord des projets sont en train de naître ici à Luchon. La présidente est bien ennuyée lorsqu’on lui  demande quel téléfilm l’a impressionnée depuis l’ouverture du festival.  Elle les trouve tous excellents et se félicite de ne pas être membre du jury tant le choix est difficile. Ici c’est un travail d’équipe dit-elle et sa collaboration avec Serge Moati, le président du festival, un habitué et un amoureux des lieux,  est un gage de plus  pour la notoriété de cette manifestation. Ensuite, les comédiens, réalisateurs, scénaristes et compositeurs  invitent les spectateurs privilégiés à découvrir des surprises inédites pour rêver en attendant de découvrir bientôt quelques petits chefs- d’œuvre sur nos petits écrans.

Dans une prochaine rencontre nous irons à la découverte du réalisateur Christophe Cheysson et du compositeur Jean Musy tous deux présents sur le festival. Suivre le lien.