Vœux du Dr Longeaux, Président CME du Centre Hospitalier Comminges Pyrénées.

C’est toujours un plaisir de se retrouver pour la cérémonie des vœux de notre Centre Hospitalier. Car c’est l’occasion de faire un bilan de l’année passée et d’évoquer les perspectives pour l’année à venir. En particulier avec la situation difficile actuelle en raison de l’épidémie de grippe, en avance et forte. Baisse également des tarifs et augmentation des charges plombent quelque peu le budget.

Au pole médecine, on a enregistré le départ du docteur Alain Montalègre. Mais on note un développement de l’offre de consultations. 35 000 consultations en 2011, 63 000 consultations en 2016. L’arrivée du Dr Mathieu Gauttier, cardiologue, permet l’ouverture de l’hôpital de jour de cardiologie. L’HAD (hospitalisation à domicile) progresse encore en activité.

Au pole gériatrie, on note l’arrivée des Dr Nicole Samouillan et Solange Ziegler. Activité toujours très soutenue.

Au pole chirurgie maternité :

Tout d’abord, arrivée des Dr Jean Cassigneul, Dr Annamaria Chirica, Dr Bella Rama et Dr Maen Kaey. L’activité de chirurgie viscérale progresse de 13%, lien renforcé avec la gastro entérologie. La chirurgie ambulatoire (à 47,5%) continue à progresser (34,5% il y a 5 ans). L’offre sur spécialisée de chirurgie orthopédique devient tout à fait comparable à celle des cliniques toulousaines. En ophtalmo, développement de la prise en charge des cataractes en lien avec le Dr Honneger et le CHU. En ORL : partenariat avec le CHU, déplacements de chefs de clinique et du Pr Fraysse. Diminution du nombre d’accouchements avec prise en charge familiale qualitative, un des enjeux du futur GHT.

Au pole médico-technique :

Développement de la pharmacie clinique, et de la conciliation médicamenteuse. Arrivée du Dr Pierre Mignonat, à temps partagé entre Luchon et St Gaudens. Le Laboratoire poursuit avec succès sa démarche d’accréditation. Recrutement d’un assistant temps partagé : Dr Catherine Armengol. En imagerie, début des travaux IRM qui entrera en service dans les prochaines semaines. La réanimation est un élément incontournable dans le paysage local avec une augmentation de 8% des séjours de réanimation.

Les urgences ont un peu la tête dans le guidon en ce moment avec l’épidémie de grippe précoce et violente. Départs des Dr Annabelle Rocheteau, Dr David Camelot et Dr Emilie Larosa. Arrivées des Dr Yooye Verroef, Dr Ophélie Wuithier et Dr Valérie Christophe. On a enregistré 22 156 passages aux urgences qui continue à progresser. L’année 2016 est celle de la consolidation du projet médical, stabilisé. Également le début du chantier du Groupement Hospitalier de Territoire. Le périmètre est en place. Les discussions sur le projet médical démarrent pour aboutir en juillet 2017

Perspectives pour 2017 :

Comme déjà dit plus haut, ouverture de l’IRM en avril. Démarrage des travaux du site unique pour une ouverture fin 2019. Malgré les difficultés, le CHCP tient sa place. Le travail de fond sur la qualité porte ses fruits et l’hôpital progresse. Nous pouvons en être fiers.

«Je formule des vœux collectifs car dans une période difficile, tendue, voire même de crise, il faut un travail coordonné, respectueux de chacun, dont on ne connaît pas forcément les contraintes. Ceci est valable pour l’ensemble des personnels, qu’ils interviennent directement auprès des malades, ou qu’ils en soient un peu plus éloignés. J’adresse enfin à chacun d’entre vous des vœux personnels de bonheur, de réussite et de santé.»