Le week-end a débuté vendredi pour les basketteurs Saint- Gaudinois.

En effet, les seniors masculins de Bénédicte PUISSEGUR recevaient dans leur antre de FERJOUX. Leur adversaire n’était autre que la sympathique équipe de l’entente Sud est toulousain basket/Castanet 2. Les locaux du SGBC, leaders de la poule, entendaient mettre à mal leurs adversaires du soir, dès l’entame du match.  Mais les visiteurs ne le voyaient pas de la sorte, si bien qu’à la mi-temps une avance de quatre unités ne satisfaisait pas coach Béné. Le retour des vestiaires allait être d’un  tout autre acabit. Les garçons, conscients de leur supériorité, commencent à réciter leurs gammes. Au bout d’un troisième quart temps abouti, ils enfoncent le clou dans le dernier acte pour au final s’imposer sans trembler 93/59. De bon augure avant la revanche au TROPIK vendredi prochain.

Samedi, 3 équipes devaient se déplacer.

Malheureusement, les U11M qui se rendaient à Colomiers n’ont pu honorer leur contrat pour diverses raisons (notamment problème de transport) et ont fait forfait. Le club espère trouver des solutions pour que cette catégorie pleine de potentiels finisse son championnat.

Les cadettes en déplacement à St Orens espéraient gommer leur défaite à domicile du week-end dernier contre le leader Gimont. Malheureusement, elles enregistrent un deuxième revers de suite 58/42. Un résultat pas encore rédhibitoire pour la qualification, mais les jokers ont été posés, à bon entendeur…

Enfin, les minimes d’Anne-so, toujours invaincues, allaient rendre visite à Fenouillet, qui participent pour la première fois à ce championnat niveau 2. Le score de 80 à 40 pour les Commingeoises démontrent la suprématie des filles dans cette compétition. Les phases finales, objectif du début de saison, sont de plus en plus envisagées !

A domicile, quatre rencontres étaient proposées aux nombreux aficionados du SGBC.

Dès onze heures, nos « princesses », en U11F, accueillaient la redoutable équipe des NET’S. Ces deux équipes étaient les seules invaincues depuis le mois de septembre parmi les quarante-deux inscrites dans cette troisième phase de championnat départemental. A l’issue de la rencontre, il n’y en aurait plus qu’une. Les Commingeoises gênées, au départ, par les grands gabarits toulousains, s’en remirent à un jeu rapide maîtrisé. Au final, elle l’emporte 6 manches à 2 et confortent ainsi leur place de leader.

Dans la foulée, les minimes dans un championnat top 16 relevé, recevaient l’entente MOISSAC/CASTELSSARASIN, battu de 25 points à l’aller, l’objectif était de se rapprocher de cette équipe plus athlétique. Nos garçons du SGBC font mieux puisqu’ils sont en tête tout au long de la rencontre. Malheureusement le money time leur est fatal, le manque de rotation leur est néfaste et au final, ils s’inclinent 51/60.

Pour finir l’après-midi, les cadets en difficultés dans leur poule, étaient aux prises avec le Toulouse BC. Perdant souvent leur match de peu en fin de rencontre, ils n’avaient d’autres alternatives que de se détacher rapidement. Très sérieux tout au long de la partie, ils s’imposent 77/57, une victoire qui les relance dans un championnat très serré !

Enfin, en soirée, les seniors filles en pré-région, en position de relégable voyaient Pibrac se mettre sur leur route. Battues de 17 à l’aller, les pronostics n’étaient pas favorables à nos girls. Pourtant, faisant preuve d’abnégation défensive, les locales sont parvenues tout au long de la rencontre à laisser ses adversaires à distances, au final un 54/40 mettra du baume au cœur au groupe et aux coachs. La route est encore longue pour le maintien, mais le moral est revenu.

Au final, un week-end bien rempli pour le SGBC, et rendez- vous est pris dès vendredi pour de nouvelles aventures !