Nicole Doro est une militante depuis de longues années et déléguée de section pour les Républicains.

A ce titre, elle sillonne la 8e circonscription. Elle va à la rencontre des militants mais aussi de la population. Elle s’est également présentée aux régionales  sur la liste à Reynier.

C’est une saint-gaudinoise, sur les mêmes bans d’école à Bagatelle que Carole Delga. Diplômée de science Po, elle est titulaire d’un DEA de philosophie. Aujourd’hui directrice des services de l’ancienne communauté de communes des terres d’Aurignac. A ce titre elle a l’habitude de côtoyer les politiques, elle connait la problématique de ce territoire, ses difficultés et ses atouts.

Une femme de convictions.

C’est une femme de convictions qui, comme dans les sports qu’elle pratique, sait se dépasser, connait ainsi la valeur de l’effort. « C’est dans le dépassement de soi que l’on apprend à se connaitre, que l’on devient plus fort. »Femme déterminée : « je défends mes valeurs, mes idées, je suis une femme libre, je n’ai pas d’enjeux autre que défendre mon territoire qui a d’énormes atouts qu’il faut exploiter. Je sais que l’on peut impulser une dynamique économique. J’ai des soutiens de politiques qui me soutiennent. Pour moi la chose essentielle lorsque l’on fait de la politique, c’est être proche de la population, si on n’aime pas les gens, si on n’est pas à leur écoute alors on s’éloigne de la fonction première du politique : être à son service. »

Nous ne savons pour l’heure si Nicole Doro, maintiendra sa candidature.

Monsieur Jean-Luc Rivière n’a pas voulu s’exprimer sur sa candidature… Étrange…