C’est une figure du Sud Toulousain, et en particulier carbonnaise, qui vient d’être honorée à Saint-Gaudens.

Vendredi dernier en fin d’après-midi, une délégation carbonnaise composée de Bernard Bros, maire de la commune et de son adjoint à la culture, Ali Bénarfa, a accompagné Anne-Marie Abbal à Saint-Gaudens où était inauguré un «Totem» en l’honneur d’André Abbal, sculpteur carbonnais, père d’Anne-Marie, qui trônera à l’entrée de la rue qui porte déjà son nom.  Accueillie par Jean-Yves Duclos, maire de Saint Gaudens, la délégation carbonnaise et quelques habitants du quartier ont écouté attentivement la rétrospective rapide d’André Abbal qu’a présentée Jean-Luc Souyri, adjoint au maire de la ville en charge de la culture. Il concluait son discours en rappelant quelques vers du poème de Louis Gracia «Souvenir d’Abbal»: « Mais tu restes présent dans le dessin charnel, le charme ailé de la déesse magnifique,  si fière sur le bloc du taureau passif, que ton outil sculpta sur un rythme éternel».  C’est à Yvon Nassiet, président de l’association Abbal et conseiller municipal de Saint-Gaudens, sous préfecture du sud du département, que nous devons cette initiative particulièrement appréciée par la fille du sculpteur. A cette occasion, Anne-Marie Abbal devait offrir à la ville quelques ouvrages sur son père et Bernard Bros la médaille d’honneur de la ville de Carbonne.