Fêtes de fin d’année : le préfet appelle à la prudence et à la vigilance sur les routes.

Pour que la période des fêtes de fin d’année reste un moment convivial, la préfecture de la Haute-Garonne appelle les usagers de la route au plus grand respect des règles de conduite ainsi qu’à la plus grande prudence et vigilance.

Fêtes de fin d’année : plus de risques, plus de prudence.

La période de fin d’année est « traditionnellement » une période à risque en matière d’accidentalité routière. On dénombre ainsi 1 tué et 25 blessés par semaine en moyenne sur les routes du département au mois de décembre depuis 2010. Depuis le 1er décembre 2016, deux personnes sont décédées à l’occasion de deux accidents. Le premier sur la commune de Muret, un jeune conducteur alcoolisé de 21 ans. Le deuxième sur la commune de Montbrun-Bocage, un homme de 78 ans victime d’un malaise. Le nombre de tués sur les routes de la HauteGaronne en 2016 est donc de 48.

Sécurité routière : des contrôles accrus pendant les fêtes.

Les automobilistes vont effectuer de nombreux trajets à l’occasion des vacances de Noël. Alors les forces de gendarmerie et de police sont particulièrement mobilisées sur les routes du département. Les comportements dangereux (dépassements dangereux, franchissements de lignes continues, excès de vitesse, conduite sous l’emprise d’un état alcoolique ou de stupéfiant, téléphone au volant…) seront contrôlés et verbalisés.

Conseils de comportement :

La prise d’alcool : on se doit d’appliquer la consigne : « Quand on tient à quelqu’un, on le retient ». Pour éviter des retours d’événements festifs qui se terminent tragiquement. Les fêtes de fin d’année, c’est tous ensemble qu’on les passe. Le non-respect des vitesses et l’utilisation du téléphone/smartphone au volant, sont des pratiques dangereuses à prohiber.

Conseils pour un voyage en toute sécurité :

Avec la météo hivernale et les nombreux déplacements de fin d’année, prudence et vigilance de tous ne doivent pas faiblir. Conducteurs, piétons et cyclistes doivent redoubler d’attention surtout en ces périodes de luminosité réduite, avec des chaussées rendues glissantes. Adaptez votre vitesse à l’état de la route. Allongez aussi de façon significative la distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède. Parce qu’il réduit de façon significative la visibilité, et notamment la perception des distances, le brouillard est particulièrement dangereux sur route.

  • Avant de prendre la route : il est indispensable de vérifier les pneus et les feux. Mais aussi le bon fonctionnement de la batterie et des systèmes de dégivrage et de chauffage. N’hésitez pas à glisser dans la boite à gants une paire de gants. Un peu de nourriture et une boisson sont utiles quand vous faites un grand trajet. pensez aussi à vous renseigner sur votre itinéraire.
  • Par temps de neige : Les conditions de circulation sont bien souvent plus difficiles. Si vous ne pouvez pas faire autrement que de prendre votre véhicule, veillez à avoir des équipements adaptés : chaînes ou pneus spéciaux. Les chaînes doivent aussi être à la taille des pneus et installées sur les roues motrices. Entraînez-vous à les poser avant de partir ! Les pneus hiver sont conçus pour améliorer l’adhérence et le freinage. Ils peuvent être montés dès la mi-octobre et démontés vers la mi mars. Sur la route, réduisez votre vitesse. Respectez les distances de sécurité et laissez toujours la priorité aux engins de déneigement et de salage.
  • Les plaques de verglas : Sur les routes de campagnes en hiver, elles sont fréquentes et difficiles à repérer. Un panneau spécifique signale parfois les zones à risques, toutefois soyez vigilants, surtout si vous traversez des zones ombragées et humides.