Les courageux guerriers gaulois repoussent l’ennemi avec quelques sauvageries.

Le week-end dernier, le village gaulois du Volvestre a été assiégé par les romains. Avec courage et détermination, les gaulois ont fièrement défendu leur territoire infligeant de nombreuses pertes à un ennemi médusé.

La direction du village gaulois avait vu les choses en grand. Un camp romain avec sa tente de commandement et des machines de guerre avaient été installés à l’entrée du village. Un char gaulois était venu spécialement de Picardie. De très nombreux figurants tant romains que gaulois avaient revêtus des costumes particulièrement réussis. Ils venaient la plupart de la commune voisine de Saint Julien sur Garonne dont on connait le dynamisme quand il s’agit de s’amuser ou de faire la fête. Patrick Lefebvre, maire de la commune faisait parti en toute discrétion des irrésistibles gaulois. Il n’a pas été en reste quand il s’est agi de repousser l’envahisseur romain.

Pendant de nombreuses semaines, les costumes ont été réalisés par des bénévoles dans la salle des fêtes de Saint Julien. De nombreuses répétitions ont été effectuées pour permettre de présenter au public un spectacle de qualité.

C’est au son d’une corne que tout commença.

Alors que le public nombreux avait été disposé derrière les barrières, un coup de corne sonna le début de la représentation. Dans un premier temps, il s’agissait de voir comment vivait les gaulois dans leur quotidien. Un retour chez nos ancêtres et des âmes d’enfants qui ne manquaient pas de refaire surface. Les gaulois étaient un peuple paisible quand on les laissait en paix.

Les choses se gâtèrent au second coup de corne. Les gaulois se réfugièrent à l’intérieur du village et fermèrent l’immense porte qui en permet l’accès. A la vue d’une tête coupée portée à bout de bras par un cavalier gaulois, les romains virent rouge. Il s’en suivit une belle bagarre réglée par une mise en scène précise et efficace. Avec des échelles les romains tentaient de pénétrer dans le village. C’était sans compter sur le courage des gaulois qui ne s’en laissaient pas conter. Avec des fourches, ils poussaient les échelles vers l’extérieur et la vue des romains qui tombaient à terre ravissaient le public qui visiblement avaient pris fait et cause pour leurs ancêtres résistants. Ce que ne dit pas l’histoire c’est qu’avec malice, certains gaulois dont monsieur le Maire, avaient remplacé les boules plastiques inoffensives fournies par la production par des pommes de terre bien de chez nous ! Il faut reconnaître que les impacts n’étaient pas les mêmes et que l’effet de réalité était bien plus efficace ! Les romains non prévenus de ce remplacement pour le moins gaulois apprécièrent à juste titre surtout les membres du conseil municipal de Saint Julien et du dynamique comité des fêtes !

Les visiteurs du jour purent également appréciés, en dehors des combats, les démonstrations de dinanderie, d’orfèvrerie, de travail de cuir, de tissage ou de frappe monnaie.

Une première expérience qui fut une réussite. Espérons pour le bien être du public qu’elle sera renouvelée malgré le fait qu’une telle animation demande un travail de préparation considérable pour une seule présentation.

Crédits photos : Jean Claude Vollmar