Chaque année, il est de tradition immuable que le commandant de compagnie de la gendarmerie départementale, qui se situe au niveau de l’arrondissement à Muret, inspecte les unités placées sous son commandement. C’est ainsi que Le lieutenant Colonel Johanne Gojkovic-Lette s’est rendu à Carbonne à la communauté des brigades du Volvestre pour la dernière fois, une mutation devant intervenir cet été.

Reçu par le Capitaine Claude Campourcy, son inspection commençait par une prise d’armes dans les locaux de la brigade de Carbonne durant laquelle le gendarme Alexandre Berrafato de la brigade de Rieux Volvestre recevait la médaille de bronze de la défense nationale. Une cérémonie qui rappelait l’attachement militaire de la gendarmerie.

Cette inspection est également l’occasion de faire le point sur les problèmes de sécurité avec les élus locaux et d’y adjoindre les retraités gendarmerie dans le cadre d’un esprit de cohésion. Une réunion avait donc été organisée à la salle des fêtes de Marquefave. On notait l’absence des retraités gendarmerie qui visiblement n’avaient pas été invités (comme l’année dernière) et quelques défections de maires qui n’auront pu prendre connaissance de la délinquance qui sévit sur leurs communes. On notait la présence de Maryse Vezat première vice présidente du conseil départemental de la Haute Garonne.

Après les propos liminaires du lieutenant colonel Johanne Gojkovic-Lette qui soulignait l’excellence de l’engagement des militaires de la communauté de brigades du Volvestre et la qualité des résultats obtenus, le capitaine Claude Campourcy détaillait l’ensemble des chiffres sur les années 2013, 2014 et 2015, l’inspection de l’année dernière ayant du être annulée au dernier moment pour des causes extérieures à la gendarmerie.

Délinquance générale (toutes crimes et délits confondus)

Si entre 2013 et 2014, la délinquance générale a subi une augmentation ( De 1151 à 1364 crimes et délits ) la situation s’est nettement inversée en 2015 avec 1283 délits (- 81 faits ou moins 6%)

Délinquance de proximité

Même tendance où l’on observe une légère hausse entre 2013 et 2014 (de 591 à 690 crimes et délits) La tendance s’inverse également en 2015 avec 662 crimes et délits soit – 28 faits ou – 4%

Les A.A.B. (atteintes aux biens)

Même tendance avec une hausse entre 2013 et 2014 (de 798 à 948 crimes et délits) et baisse en 2015 pour revenir à 899 crimes délits soit – 49 faits ou – 5%

Les AVIP (violences)

Stabilisation à 149 faits sur les 3 années (141 pour être exact en 2013)

Les E.I.E.F (escroqueries et financiers)

Même tendance avec un légère hausse entre 2013 et 2014 (De 115 à 130 crimes et délits) pour revenir à 101 crimes et délits en 2015 soit 29 faits en moins ou – 22%

Les cambriolages

A l’inverse des autres rubriques, une baisse a été constatée entre 2013 et 2014 (De 213 faits à 204) par contre une augmentation a été enregistrée en 2015 avec 58 cambriolages en plus (262 faits) soit un augmentation de 28%. En revanche, nombre d’entre eux ont été solutionnés par une action déterminante des officiers de police judiciaire de la communauté de brigades.

Les personnes mises en cause

Plus de 360 personnes ont été mises en cause dans une affaire judiciaire en 2014 et 2015. Sur ce chiffre on peut préciser que 65 personnes avaient été placées en garde à vue en 2014 et 80 en 2015

Le taux d’affaire solutionnée

Il passe de 26,77 % en 2014 à 34,59 % en 2015

Ce que l’on peut dire de ses chiffres.

La communauté de brigades de gendarmerie de Carbonne est une unité qui a une activité très soutenue avec une concentration de sa délinquance sur sa partie nord (ex canton de Carbonne). Après une année 2014 considérée comme difficile, 2015 a montré une inversion de tendance à la baisse. Le taux d’affaire solutionnée et le nombre de personnes mises en cause démontrent que nos gendarmes travaillent avec efficacité. Priorité a été mise sur la lutte contre les cambriolages, véritable fléau d’une société en crise. La proximité des grandes agglomérations et la présence de l’autoroute sont des facteurs qui favorisent la venue des délinquants sur certaines communes situées en bordure de cet axe majeur.

Les tendances des 6 premiers mois de l’année 2016 qui nous ont été présentées sont très encourageantes. Le mouvement de baisse s’est amplifié.

Par ailleurs la communauté de brigades du Volvestre a constaté 17 accidents en 2015 contre 15 en 2104. Le nombre de morts a été divisé par 2 passant de 4 à 2 en 2015 même si perdre une seule vie est un véritable drame humain pour les familles concernées. Les blessés ont baissé passant de 22 à 19. Par ailleurs nos gendarmes ont relevé 792 infractions au code de la route durant l’année 2015. Un chiffre stable même s’il semblera trop élevé à ceux qui sont inclus dans la statistique.