Grâce à l’opération Erasmus+, organisée par l’association 3PA dans le cadre de l’action “Fair’Ensemble”, avec le concours de la Maison de l’Artisanat  et de l’Environnement (MAE) ,  30 jeunes européens – lituaniens, belges et français – vont prochainement se rencontrer du 18 au 27 avril à Poucharramet pour un voyage interculturel, dont la finalité est la découverte des métiers verts et verdissants.

L’objectif, explique Frédérick Mathis, directeur de 3PA, est de réunir des jeunes issus des 4 coins de l’Europe pour échanger et partager, dans ce lieu privilégié qu’est le jardin des Margalides, des valeurs de solidarité et d’éco-citoyenneté. Grâce aux solides compétences développées par les animateurs depuis 2004, et la volonté qui anime l’équipe d’ancrer 3PA dans le rang des acteurs clés de la transition écologique, les participants – des jeunes entre 16 et 25 ans – vont être sensibilisés et initiés à de nouveaux métiers d’avenir, respectueux de l’environnement, dans les domaines de l’agriculture, du bâtiment, la gestion des déchets, la restauration, le tourisme vert, …

Le programme qui leur a été concocté est riche et varié. On compte parmi les nombreuses activités, en marge de l’initiation aux métiers verts, des visites d’entreprises, des échanges culturels et culinaires, des balades touristiques, des ateliers ludiques, ainsi que la production d’un film immortalisant la rencontre. Et, pour clôturer le séjour, en point d’orgue de cette belle aventure,  les jeunes partageront un moment festif et convivial avec les habitants de la commune. Une expérience inédite à suivre dans le fil d’actualité du journal …

“Fair’Ensemble” : qu’est-ce que c’est ?

C’est un programme de sensibilisation à la Transition Écologique et Énergétique destiné à tous les publics, soutenu par la Région et le Feder. Porté par 3PA, en partenariat avec la Maison de l’Artisanat  et de l’Environnement (MAE) de Lacaugne, il donne lieu à une longue série de manifestations programmées sur le Département de la Haute-Garonne. Son but est d’encourager et d’accompagner les initiatives locales, de développer des projets innovants avec un fort impact environnemental, de créer des formations autour de nouveaux métiers, dits « métiers verts et verdissants », de remobiliser les jeunes en difficulté pour les accompagner vers un retour à l’emploi, et enfin, de transposer le concept à l’échelle européenne, grâce au programme d’échanges « Erasmus+ ».

Viviane DI NATALE