Patrimoine mondial de l’Unesco

Pascal Mailhos, préfet coordonnateur du bien culturel en série “Chemins de Saint- Jacques-de-Compostelle en France”, présidera le deuxième comité interrégional les 30 et 31 mars consacré cette année aux plans de gestion, à la valorisation et aux projets culturels de territoire. L’État, garant de la valeur universelle exceptionnelle de ce bien est responsable de sa sauvegarde et de sa valorisation devant le Centre du patrimoine mondial de l’Unesco.

Le bien culturel en série “Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France”, inscrit en 1998 sur la Liste du patrimoine mondial par l’Unesco, est constitué de 78 composantes solidaires et réparties par thème : la dévotion, l’accueil et les soins, et les accès et franchissements. Il s’étend sur 10 régions, 31 départements et 95 communes, et se compose de 64 monuments, 7 ensembles et 7 sections de sentier, dont la majorité se situe en Languedoc-Roussillon-Midi- Pyrénées (24 monuments, 5 ensembles et 6 sections de sentier).

Ce deuxième comité interrégional du bien réunira à nouveau propriétaires et gestionnaires ainsi que l’Acir, Agence de coopération interrégionale et réseau “Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle”, structure animatrice du réseau des composantes. Il permettra, à l’ensemble des acteurs, de faire un bilan de l’avancement de la construction du réseau, de travailler en synergie à la valorisation du bien culturel, d’échanger de bonnes pratiques et d’élaborer le futur plan de gestion autour d’objectifs partagés et d’un projet scientifique et culturel.