Un nouveau média dans le Volvestre. Une première même. Un média de son temps !!!

Un support ou la parole est reine. Un espace de communication ouvert, consultable par tout le monde. Quelle aubaine !!!

Alors le conte peut-il trouver sa place dans un média moderne et qui colle à l’information immédiate ?

Et pourquoi pas ? Le conte est un moyen très ancien de communiquer, il est porteur de valeurs qui se partagent, il permet d’aborder tous les sujets… dans certaines circonstances il est encore initiatique.

Tout le monde connait des contes. Nombreux sont les parents qui racontent des histoires à leurs enfants, ou les lisent, car les contes peuvent être lus. Les frères Grimm, Andersen, Perrault, Sand, Prévert, pour ne citer qu’eux, ont permis aux contes de passer les siècles en les écrivant. Plus prés de chez nous, Charles Joisten, Claude Seignolle, Jean-Pierre Chabrol…

Sans ces collecteurs, chercheurs, passionnés et curieux, nous aurions perdu encore plus de contes, légendes ou nouvelles. C’est vrai que si le conte est essentiellement « conté », il faut avouer que sans les écrits et les livres qui ont été édités, nous serions bien démunis. Aujourd’hui Henri Gougaud, Daniel L’Homond, Olivier de Robert et d’autres, poursuivent le rêve.

En Occitanie, comme dans d’autres régions ou pays, nous avons heureusement eu aussi, des personnes qui ont collecté et qui ont laissé des trésors de contes. Félix Arnaudin, Joan Francès Bladèr, Antonin Perbosc, Louis de Combettes-Labourelle, Cénac Moncaut, Joan Bodon…

Aujourd’hui encore nous avons des collecteurs généreux qui enrichissent notre patrimoine. Jean Baptiste Fourniè, Justin Gouazé, André Bertoumieux et l’incontournable Andrieu Lagarda.

D’autres personnes sont aussi importantes. Nos amis, nos parents, nos voisins, sont des sources intarissables. Mon voisin Jean était de ceux-là, Popaul m’a donné beaucoup de piste et Pierre de Rieux a retrouvé des anecdotes familiales.

Alors l’occasion est vraiment trop belle pour ne pas la saisir. La rédaction de « la petite république » nous ouvre ses portes et je vous propose d’y rentrer avec moi.

Plus ou moins régulièrement, je vous proposerai des contes, légendes, nouvelles et autres histoires de chez nous ou d’ailleurs. Des histoires, qui pour être très anciennes n’en sont pas moins très réelles et souvent d’actualité.

Je vous donnerai aussi, si j’ai les informations, les dates et lieux de soirées contées qui se déroulent pas loin de chez nous.

Pour commencer, pour faire connaissance, pour se présenter en quelque sorte, un conte très court, le conte des sept frères, en français et en occitan.

Dans cette famille, il y avait 7 frères aussi remarquables les uns que les autres :

  • Le premier était un grand journaliste et le second était aussi menteur que lui

  • Le troisième fut, il y a peu de temps, Président de je ne sais quoi et le quatrième était lui aussi connu des services de police et recherché dans tous les pays.

  • Le cinquième était prêteur sur gages et le sixième était son voisin de cellule.

  • Le septième était bien le plus beau des six frères, il était… conteur

Aqui lo conte dels 7 fraires. Una familha remirable, les uns milhors que los autres :

  • Lo primièr èra un grand novelièr, un journalista e lo second èra coma el, un polit messorguièr.

  • Lo tresen èra, i a encara pàuc de temps, Président, sabi pas de que, e lo quatren èra tanben conegut de totas las poliçàs e cercat dins totis los païs.

  • Lo cinquen èra prestador, e lo seisem èra son vesin de preson.

  • Lo seten èra plan lo pus polit de totis, èra… contaire

 

A bientôt, autour du conte

Pierre Ricard