Le casse-pattes des tourbières à Clarens. Dix-neuf membres de l’ACM Running Club étaient inscrits et beaucoup de monde pour les supporter !

Sur le 10km, ils sont quinze du club inscrits et  treize classés.

Quatre podiums (223 classés).

Quel plaisir de voir les deux avions de chasse, Sébastien Trinel et Bruno Aggery ! Ils vont unir leurs talents pour récolter une 2e  et 3e place au scratch,  main dans la main avec un chrono de 46’26. Encore bravo à tous les deux.

34e et 1er M4,  Jean Jacques Delmas a une nouvelle fois prouvé toutes ses qualités.

39e  2e  M3 en 59’34, Jean-Jacques Soulier  fait une belle course.

63e  1h04’23,4e M1F, Géraldine Marmouget  marque des points précieux pour le challenge.

107e ,8e M3M en 1h12’14, Paul Orliac s’en sort très bien.

110ème, 14e SF en 1h12’46 Camille Viguié.

111e,11e  M1F en 1h13’29, Stéphanie Ollier est contente de sa course et elle aussi se replace pour le challenge.

74e  ,8e M2M en 1h06’46, Eric Letue s’est bien accroché.

160e ,5eM2F en 1h19’59, Jocelyne Gardes peut savourer.

188e en 1h26’28, Michel Le Marc était de la fête.

199e 1er M5 en 1h32’18, Joaquim Gonzalez Quero nous régale par sa forme.

202een 1h35’29, Murielle Choulet nous prouve toute sa volonté.

Sur le 21,5km 750 D+ (109 classés), quatre du club.

Superbe 5e place au scratch de Vincent Hammerlin.  4e SM en 1h45’09.

Il voulait au départ, disait-il, faire sa sortie longue, mais lorsqu’on épingle un dossard qu’on est en grande forme, difficile de ne pas faire la course.

12 e, 7e  SH en 1h51’,  bonne course de Thibaut Gauthier.

41e ,16e M1 en 2h06’54, Marc Marmouget peut être fier de sa course.

68e ,8e M1F en 2h19’14, Sylvie Doguet a encore quelques petites douleurs à régler, mais c’est tout de même un bon résultat  sachant en plus qu’elle n’a pas donné son maximum.

Marathon et semi de Vitoria (Espagne).

Ils étaient trois sur le marathon (500 classés).

114e ,38e M1 en 3h19’44, Nicolas Nocaudie après une longue coupure retrouve une très bonne forme et est dans ses objectifs, même avec une douleur à la hanche qui est venue perturber la fin de sa préparation et l’accompagner tout le long du marathon. 329e  en 3h57’07, Patrice Vignon Barthelemy est finisher et c’est bien l’essentiel.  470en 4h41’12, Pascale De Amorin boucle son marathon. Le mental lui a fait faux bond, pas grave, il y en aura d’autres.

Sur le semi-marathon (1081 classés).

Valérie Nocaudie peut être fière de sa performance avec un chrono de 1h48’52 elle se classe 585e ,9e dans sa catégorie.  Bravo Valérie ! Après tous ses souci, elle a su se remobiliser et ce chrono est là pour lui redonner de la confiance en ses capacités.