Ponlat-Taillebourg : Vœux du maire, un conseil municipal pour les enfants en projet

Gilles Fourties, maire, présentait ses vœux à la population le samedi 27 janvier. Parmi les thèmes abordés, la création d’un conseil municipal pour les enfants.

En préambule, il salue la présence de Jean-Paul Manent, maire de Clarac et Président du SIVOM et excuse les invités qui n’ont pu se déplacer.

Réchauffement climatique : l’affaire de tous

Une fois n’est pas coutume, la cérémonie des vœux se tenait à la salle des fêtes de Taillebourg. L’occasion pour certains habitants de la découvrir entièrement rénovée. Celle-ci avait subi les inondations du 10 janvier 2022. L’état de catastrophe naturelle étant retenue, la commune était indemnisée. Idem pour la canicule de l’été 2022. Ce qui amène le maire à déclarer que le réchauffement climatique est l’affaire de tous.  La commune participe à limiter la production de gaz à effet de serre en procédant à l’extinction de l’éclairage public e 23h à 5h. Toujours dans le même ordre d’idée, le maire indique que des composteurs individuels ainsi que des bioseaux sont proposés à la vente.

Soutien aux agriculteurs

Une année morose avec la guerre en Ukraine et au Proche Orient. « Au niveau de la France qui vit face à face et non côte à côte », Gilles Fourties fait état des différentes augmentations, souvent à deux chiffres, comme l’électricité qui augmentera au 1er février de 10%. Un aparté sur la colère des agriculteurs, qu’il soutient, et une pensée pour l’agricultrice ariégeoise et sa fille décédées en Ariège, « alors qu’elles défendaient leur métier. »

Deux mesures prises par la commune afin de ne pas impacter le pouvoir d’achats des habitants. D’une part les taxes foncières n’augmentent pas et ce depuis cinq ans. D’autre part, un changement de prestataire pour les repas des enfants. C’est désormais le SIVOM qui fournit les repas. La commune prend à sa charge la différence de prix, soit 80 centimes par repas.

2024

Le maire fait état du PLUi qui sera arrêté en mars prochain. Il remercie à cette occasion les propriétaires qui on soit vendu leur terrain, soit déposé un permis de construire, ce qui cristallisent les droits durant deux ans.

200 000€ pour l’école

Des retards dans certains projets, faute d’obtenir les subventions en temps voulu, mais à présent, tout est rentré dans l’ordre et les dossiers validés. Ainsi, des réserves incendie sont actées sur différents points de la commune. La mise aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est terminée. A Taillebourg, les gouttières de l’église vont être remplacées et le ravalement du foyer effectué.

200 000€ vont être injecté dans l’école : création d’une salle d’accueil pour le périscolaire et un local qui servira de salle de motricité pendant le temps scolaire. 80% de subventions sont obtenues.

L’indispensable lien social

Le maire n’oublie pas le lien social, indispensable pour les habitants. A ce titre, un terrain multisports, city park est en fonction avec panneaux de basket, terrains de pétanque, etc. Le café associatif, en partenariat avec le foyer rural,  se situera dans l’atelier communal. Il sera cofinancé par la Fédération française des foyers ruraux.

Toujours dans le même esprit, la création d’un conseil municipal jeunes. A ce jour, quatre candidatures sont déposées. Avis aux amateurs !

Le maire a une pensée pour les personnes décédées au cours de l’année écoulée et en ce début d’année.

Des remerciements

Avant de conclure, Gilles Fourties souhaite la bienvenue aux nouveaux habitants. Il remercie les conseillers municipaux pour leur travail, les agents communaux Pierre Jean et Philippe pour les services techniques, Ludivine, Sandrine, Stéphanie au niveau de l’école et Patricia qui tient le secrétariat de la mairie. Il n’oublie pas tous les bénévoles des différentes associations, avec un coup de chapeau au club de quilles qui a performé en 2023.

Il remercie pour terminer tous les habitants qui lui accordent leur confiance.

La soirée se poursuivait autour d’un apéritif dînatoire de belle tenue préparé par Thierry Benito, traiteur au Cuing.

 

 

 

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *