Tourisme randonnée : L’étang d’Ayès au départ du col de la Corre

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, Petite République vous emmène en Ariège, en vallée de Bethmale.

Pendant la seconde guerre mondiale, et afin d’échapper aux nazis, ce chemin fut une voie de salut pour atteindre l’Espagne en passant notamment par le massif du Mont-Valier. Juifs pourchassés, résistants au régime de Vichy, aviateurs abattus ou prisonniers évadés, ils seront plus de 30.000 à utiliser cette voie naturelle. Cet itinéraire fait partie du chemin de la Liberté  qui relie  Saint-Girons à Esterri d’Àneu.  Un monument rend hommage aux passeurs du Castillonnais, du Haut-Salat et du Saint-Gironnais.

Il s’agit d’un aller-retour. En cas de fort ensoleillement, prévoir casquette ou chapeau. Bâtons, chaussures à tige haute conseillés. Eau. Accessible à toute personne entraînée.  Dénivelé positif cumulé : 590m.  Distance : 9,7km. Temps moyen, hors arrêts : 3h45. Altitude maxi : 1 742m. Carte IGN 2048OT.

Le départ s’effectue du Col de la Core (1395m), dans la vallée de Bethmale. Au panneau indiquant la direction du chemin de la liberté, prendre le sentier sur la variante GR10D, qui monte sur la ligne de crête. Après le passage d’un petit dénivelé, on se retrouve sur un sentier balcon qui nous permet d’apercevoir en contre-bas, l’étang de Bethmale et en face la pointe du Cap de Bouirex.

Après un secteur rocheux, le sentier passe par le Col d’Eliet (1683m), puis chemine tranquillement sur le GR10 vers l’étang d’Ayès (1694m), dominé par les Pic de Crabère (2095m) et de Montgarié (2225m).

Des pelouses d’herbe rase, permettent un repos bien mérité, au bord de ce lac d’altitude, surplombé par une jolie cascade. Le retour au col de la Core se fait par le même chemin.

Source : randos et balades

Photos : archives JP Chambrillon

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :