Saint Gaudens : L’Amicale des Bielles Commingeoises au Pays Basque

L’Amicale des Bielles Commingeoises (ABC), effectuait sa sortie annuelle de trois jours le week-end passé, en Béarn et au Pays basque.

Dix-huit voitures, dont la récente acquisition du président Guy Sengès, une splendide Volvo P1800 coupée dans une livrée verte, prenaient la route vendredi après-midi. L’assistance suiveuse avec Serge fermait le convoi.

Les cabriolets profitaient du soleil et de la température clémente. Avant d’aller visiter le musée du sel à Salies de Béarn, très bien documenté, un passage par l’hôtel du golf où les participants allaient passer deux nuits. Un très bon accueil, des repas et des petits déjeuners au top.

Une rue à Salies de Béarn
Moment de détente…

Samedi matin, sur la route qui emmenait les belles anciennes, un arrêt à la Bastide Clairence.

Maison fleurie à La Bastide Clairence

Ce village est classé parmi les plus beaux villages de France avec sa place aux arceaux, son église et ses cloîtres latéraux pavés de dalles funéraires, entre autres. Espelette et son piment était la prochaine étape cette fois pour des emplettes…autour du piment.

C’est sous une bruine soutenue que la petite troupe arrivait dans une cidrerie  d’Ascain où le repas de midi était pris. Toutes et tous se sont servis le cidre (pardon, le vin de pomme),  directement au tonneau. La bruine  perdurait une partie de l’après-midi, notamment sur la route de la corniche, entre Saint Jean de Luz et Hendaye. Cela n’a pas altéré la bonne humeur des voyageurs qui faisaient un arrêt à Hendaye pour la photo.

Le temps ne s’est pas amélioré le dimanche ! Lestelle-Bétharram était la destination pour le repas.

On lève le verre à l’amitié

Betharram est un sanctuaire baroque du XVème siècle, un bijou de l’art pyrénéen. La façade de la chapelle Notre Dame est classée. Le calvaire du XIXème serpente dans la colline.  Une marche apéritive était appréciée des participants.

A Lestelle Betharram

Toutes et tous se sont quittés près de l’abbaye de l’Escaladieu, heureux d’avoir participé à la sortie qui ne fût pas triste, loin de là…

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :