Comminges : Pêche, soyez prêt pour l’ouverture dans les lacs de montagne

Pour sa rubrique pêche, l’ami Alphonse Arias nous emmène en montagne pêcher dans les lacs de montagne. Une pêche qui se mérite et qui se prépare.

Comme pour les carnassiers, les salmonidés de montagne attirent, parfois de bien loin, des pêcheurs passionnés qui n’hésitent pas à faire de nombreux kilomètres pour venir s’évader et rêver.

Ils arrivent souvent la veille ou l’avant-veille de l’ouverture afin d’avoir des postes emblématiques dans un cadre merveilleux après avoir marché parfois pendant de longues heures !

La technique souveraine est souvent le vairon manié

D’autres modes de pêche donnent généralement de bons résultats : la bombette lentement animée – semi plongeante pour la truite, le saumon de fontaine et pour l’omble chevalier – la tirette avec bouchon ou seulement avec un lest en bout de ligne plus deux empiles en potence et la mouche artificielle.

La pêche au bouchon coulissant peut, par moment, porter ses fruits surtout si le pêcheur le déplace  régulièrement et modifie, en cas d’absence de touches, la couche d’eau prospectée.

Des lacs de montagne de toutes sortes

Question appâts, pour cette dernière technique et la pêche à la tirette ou à la bombette la teigne et le ver sont porteurs à l’ouverture. Par la suite, la sauterelle et la mouche naturelle, mais aussi les imitations de chironomes ou de nymphes font d’ordinaire la différence !

Il existe une multitude de lacs de montagne. Certains sont accessibles en voiture, d’autres avec une marche d’approche faible de moins d’une heure. À vous de choisir par rapport à vos aspirations et votre forme physique. Les lacs à plus de 3 h de marche sont moins fréquentés et les poissons moins difficiles à séduire…

Ne mettez pas tous les œufs dans le même panier. Soyez polyvalents dans les techniques. Les quatre ou cinq semaines qui suivent l’ouverture donnent généralement d’excellents résultats. Un léger vent rentrant est souvent favorable.

Quoi qu’il en soit, vous serez près de l’archange des montagnes et vous aurez le privilège d’admirer les pics et les crêtes qui se reflètent dans les eaux placides et mystérieuses, aux couleurs turquoise ou émeraude.

www.pecheur-arias.com

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :