Un semi-remorque en flammes sur l’autoroute et au péage de Saint Gaudens

Coup de chaud au sens propre pour le chauffeur d’un semi remorque qui a réussi à amener son véhicule jusqu’à la sortie du péage à Saint Gaudens, ce lundi 9 mai après-midi. La remorque s’était enflammée pendant qu’il roulait sur l’autoroute.

C’est en conduisant que le chauffeur a aperçu dans le rétroviseur des flammes bleues qui s’échappaient de la remorque. Une remorque qui contenait un chargement de souffre. Une ambulance des pompiers qui suivait l’a accompagné jusqu’au péage. Il s’est garé sur l’aire de parking pour dételer l’embarcation en flammes.

Des pompiers de Saint Gaudens bien sûr, mais aussi de Toulouse, Muret et Lannemezan se sont rendus sur les lieux pour parer à toute éventualité et prendre toutes les dispositions pour sécuriser le périmètre et l’environnement.

Ainsi, sept fourgons et camions sont arrivés, dont un véhicule spécifiquement outillé pour des interventions comportant un risque chimique et un autre équipé pour mesurer l’éventuelle pollution : 29 hommes ont été mobilisés pour circonscrire le sinistre, dont 4 personnes formées dans les domaines du risque chimique.

Un véhicule dédié aux interventions comportant un risque chimique était sur place.

Les pompiers ont éteint l’incendie avec de l’eau et étouffé les fumées avec un tapis de mousse. Ils ont aussi effectué des relevés de toxicité dans les rues sous le vent, à proximité : les taux relevés se sont avérés inférieurs au seuil de toxicité critique.

L’eau et la mousse qui ont servi pour éteindre le feu ont été recueillies dans un bac de rétention de l’aire d’autoroute. Elles ne présentent pas de problème particulier. Elles seront récupérées par la société Vinci Autoroute.

Le sous-préfet de Saint Gaudens Jean-Philippe Dargent (à gauche) s’est rendu sur place pour faire un point avec les pompiers. A l’arrière plan, la remorque après l’extinction du feu.

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.