Pointis de Rivière : Lifting pour le foyer rural

Construit en 1957, le foyer Louis Pouysségur avait déjà subi quelques améliorations.

En 1986, sous la mandature de Jean-Pierre Molle, modification de l’entrée et agrandissement de l’estrade.

Le bâtiment n’était plus aux normes

Par contre, ce bâtiment ne répondait plus aux normes actuelles. La salle polyvalente étant utilisée par de nombreuses associations et évènements communaux devait subir de nombreux travaux.

Il a été procédé au remplacement des menuiseries. Le chauffage, vétuste, est remplacé par une pompe à chaleur. Un abaissement de la hauteur sous plafond permettra de faire des économies d’énergie.

Mise aux normes des sanitaires et installation d’une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite sont réalisées.

Enfin, côté esthétique, un effort a été fait sur le parement de façade s’accordant mieux avec les couleurs des maisons environnantes.

Le projet subventionné à 80%

Si le projet de restauration du foyer était par l’ancienne municipalité, il était entièrement remanié par la nouvelle . La commission des travaux est dirigée par Philippe Gamboni. Aucun supplément de prix n’est ajouté au projet, hormis un prêt relais d’une durée de deux ans pour rémunérer les entreprises ayant réalisé les travaux.

Le montant des travaux s’élève à 278 894 €.  Les subventions : 83 355 € de l’État, 18 808 € de la Région (accessibilité), 38 417 € de la Région (énergie), et 84 695 € du Conseil départemental.

Le solde des subventions demandées sera versé en fin d’année à la commune.

« C’est un plaisir pour moi de retrouver le foyer Louis Puysségur accessible pour tout le monde et de pouvoir profiter de ce lieu en toute quiétude », confie le maire Patrick Bistolfi.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :