Bodega de Boulogne : Pleine grange !

Bodega de Boulogne : Pleine grange !

Il y avait beaucoup de monde samedi soir dans la grange de l’auberge de Préville, la bande à Pèpe y organisait une énième édition de la bodega rock, toujours et de plus en plus attendue par les inconditionnels. L’événement a le mérite de rassembler les générations dans un esprit festif qui met d’abord en exergue les sens gustatifs, ici on boit et on mange, avant de les pousser sur le devant de la scène pour leur offrir ce qui se fait de mieux dans le rock’n’roll.

Les 2beers ont ouvert le bal avec une énergie peu commune. Le groupe, originaire de Samatan, s’attache à des valeurs qui pourraient passer obsolètes. Et pourtant, paroles écorchées et cadence rythmée, la démonstration du « punk’s not dead » a été « fête ». Quant aux Baltringues qui ont animé le cœur de la nuit, ne sont-ils pas géniaux ? Distillent-ils du rap, du reggae, du punk ou la simple musette, leur rock indéfinissable, déguisé et diabolique a envoûté deux heures durant les vingt premiers rangs, désinhibés ou imbibés, qui ne se sont guère privés de danser et de danser…

La fête a battu son plein et la vieille grange a fait le plein. Aux heures matinales, tout au bout de la nuit, ils étaient encore des centaines, en majorité des jeunes, ivres de bonheur, certainement plus insouciants que leurs aînés, à refuser que la sono ne leur livre le dernier morceau.

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :