Automobile : Le pied à l’étrier

Le pied à l’étrier, prêt à accélérer.

Vincent Debauges, fils de, petit fils de, arrière petit fils de…. A 32 ans, le Commingeois de souche prend enfin à son compte l’étendard de la famille. Depuis quelques jours, il succède à son père, Pierre, lui-même trop heureux de pouvoir couler une retraite paisible. Vincent est le nouveau tenancier du négoce de voitures de prestige et de collection, le Garage Concept Store, au show-room privé situé rue Thiers, en plein cœur de Saint-Gaudens, une ville marquée historiquement pour son amour de l’automobile. La vitrine est peut-être bien la plus léchée du centre-ville à en juger les traces de doigts et de nez collés. « Oui, je reprends le commerce de voitures de mon père, lâche le jeune homme, les yeux pétillants et la tête pleine d’idées et de projets.

C’est quelque chose que j’ai déjà en tête depuis longtemps. J’ai jusqu’ici beaucoup travaillé en industrie, ingénieur en génie mécanique chez Airbus, puis chez Sherco, le concepteur de motos de trial. Il était temps que je m’installe à mon compte. J’ai là un bon filon. Je sais devoir renouveler nos produits. La clientèle évolue, elle prend de l’âge, elle change de génération. Elle s’intéresse de plus en plus aux voitures des années 1990….. Tu vends des voitures quand elles te parlent, que tu les connais vraiment … Je suis confiant.» « Il reprend l’affaire de la famille, un commerce créé en 1903 par mon arrière grand-mère, ajoute Pierre. Je ne m’inquiète pas. Fils de commerçant, il connaît bien la place. C’est lui-même qui en a refait la déco il y a déjà quelques années. Il a toujours baigné là-dedans. Nul besoin d’apprentissage, il sait faire. Il fait de la moto, il conduit des bagnoles depuis qu’il est petit…. Je lui laisse la place aujourd’hui…» Le pied à l’étrier, c’est une année clé pour le jeune Debauges. Ensuite, tout ira si vite.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :