L’orchestre de l’ADAC se produisait ce samedi 20 novembre en soirée dans la salle polyvalente.

La soirée était organisée pour faire revivre les écoles de musique associatives de l’ADAC (Association pour le développement des arts en Comminges).

En effet, comme l’explique le directeur de l’école de musique, Patrick Salaneuve : « nous ne nous sommes pas produits depuis le début du covid. »

Il annonçait un programme réduit. Il n’en fut rien ! Bien au contraire. Portés par leur fidèle public, un plus restreint qu’à l’habitude, la cinquantaine de musiciens, musiciennes, chanteuses, chanteurs, donnaient le meilleur d’eux-mêmes.

En première partie, le groupe de rock issu de l’école de musique, Buddy’team, mettait le feu avec des morceaux des années 70.

ADACLIVE en seconde partie, faisait la part belle à des chansons très rythmées, certaines arrangées maison de la plus belle manière. Notre Johnny national était en bonne place.

 

Même s’ils étaient tendus par le maque de répétitions, les acteurs de la soirée étaient heureux d’être là. Heureux de jouer, de chanter, de donner du bonheur aux spectateurs.

Les organisateurs remercient la municipalité pour le prêt de la salle, le foyer rural dont est issue l’école, les bénévoles et bien entendu le public.