C’est entouré de leurs  salariés, de leurs clients et fournisseurs que s’est déroulée cette sympathique réunion devant leur magasin.

Pascal, actuel patron a tenu à nous raconter le cheminement de sa famille, tout particulièrement ces 30 ans.

« Il y a 30 ans, mes parents s’installent à Carbonne.

L’histoire de ma famille dans ce métier commence en 1927, avec mon grand-père, boulanger à Nailloux.

Puis mon père, restant dans la profession,  s’oriente vers la pâtisserie et les chocolats. Après le mariage de ses parents, ceux-ci ouvrent  une pâtisserie à Auterive.

Vous voyez, je suis tombé dans la marmite très tôt !

Après mon apprentissage en pâtisserie en 1990 dans la maison Gaillard à Muret, en 1992, je m’installe avec  mes parents à Carbonne.

Au début,  il y a 30 ans, on était tous les trois avec un apprenti, et on proposait déjà des produits de qualité, faits maison, et très gourmands.

Un savoir-faire artisanal pour des pâtisseries classiques et surtout, faites avec amour et passion.

Alexandrine rejoint l’aventure à mes côtés dans les années 2000, et c’est ensemble que l’on décide de développer et faire grandir notre enseigne.

En 2014, nous réalisons des travaux dans la pâtisserie pour l’adapter à notre savoir-faire.

En 2016, nous relevons un challenge : ré-ouvrir une des boulangeries historiques de Carbonne.

Aujourd’hui on a évolué vers une gamme de gourmandises signatures.

Nous nous sommes engagés à respecter notre environnement, et nous prônons des valeurs éco-responsables.

Mais tout ça, on ne peut pas le faire tout seul et notre équipe s’est agrandie (près de 20 salariés).

Grâce aux supers pouvoirs de nos collaborateurs qui sont là aujourd’hui, et ceux qui ont traversé l’histoire de notre chocolat’eam, nous pouvons fêter ces 30 ans de présence.

Nous remercions également l’ensemble de prestataires et fournisseurs de notre écosystème, pour nous accompagner au quotidien sur l’avancée de nos projets.

Et si on en est là, c’est aussi grâce à vous : nos clients fidèles, nos fans sur les réseaux sociaux, qui nous encouragent tous les jours à faire encore mieux.

On va continuer à évoluer avec vous et pour vous, avec des surprises dans les prochains mois. On a hâte de les partager avec vous ».

Ali Bénarfa, adjoint au maire, en charge des finances, devait excuser Denis Turrel, premier magistrat de la ville retenu par une réunion à la communauté des communes.

Il assurait que le maire les rejoindrait dès que possible .

Dans son discours, Ali Bénarfa, félicitait la famille Gélis et tout particulièrement Pascal et Alexandrine pour leur dynamisme et leur investissement au sein de la collectivité.