Saint Bertrand de Comminges : Zombies, le retour un an après…

Les amateurs, zombies et survivants étaient en nombre ce samedi soir 25 septembre dans le village médiéval. Et tous avec le pass sanitaire.

Zomb’in the dark

« C’est le premier évènement que nous organisons cette année », confie Paul Chiozotto, un des deux responsables de la structure co-organisatrice « Zomb’in the dark (association créée en région Parisienne en 2014 et basée désormais à Lyon.) ». « Le second, ce sera le 9 octobre à Melun, dans un hôpital désaffecté. Nous sommes très heureux. En plus cette année, la météo est avec nous. »

C’est ainsi. Les lieux dans lesquels se passent ces soirées doivent avoir un passé historique ou être insolites. Pour l’ambiance.

Des zombies en plus grand nombre

Les zombies sont plus nombreux qu’en 2020 avec 60 participants que les cinq maquilleuses s’emploient à transformer de façon morbide. Quant aux survivants, ils, elles sont 400.

« Une rencontre comme celle-ci, c’est un mois de préparation. Cette année, le parcours est agrandi. Il permet de sortir du village et va jusqu’au hameau du Mont. »

Cette année, quatre compagnies de chevaliers en armure sont là pour défendre, protéger les survivants. Empêcher les zombies de prendre des vies. Des habitués à l’image des Chiens de saint Martin. Ils sont de Perpignan et participent également à des reconstitutions historiques. Leur époque, le XIVe siècle.

Pierre le Toulousain est un zombie. Dans la vie, il est préparateur de commandes. « C’est la deuxième fois que je participe à une telle soirée. La première fois, c’était à Cap Découverte à Carmaux. J’aime ce rôle de zombie, passer un bon moment et décompresser. »

Passer un bon moment, décompresser

Effectivement, tous sont là pour passer un bon moment. Il n’y a rien à gagner, sauf passer un bon moment entre copains.

Une course d’orientation en territoire zombie

A 21h, top départ des survivants. Par groupes de dix ou quinze, ils doivent trouver les fameuses balises près desquelles les zombies tapis dans l’ombre vont tenter de les en empêcher. Un temps maximum de 90mn au-delà duquel des pénalités sont appliquées.

Les Olivétains coorganisateurs

Toute l’équipe des Olivétains était sur le pont pour l’accueil des survivants et leur orientation.

A noter que le Fournil de la Résistance préparait pour les survivants, mais également les zombies, des tartines appétissantes.

https://zombinthedark.fr/

 

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :