Aux écoles de Longages, la mairie investit pour la santé.

La pandémie fait désormais partie de notre quotidien et les jeunes et les enfants sont les cibles privilégiées des derniers variants en date du virus de la Covid19. Les enfants n’étant pas éligibles à la vaccination, ne sont pas à l’abri de développer des formes graves de la maladie et il est donc essentiel de les protéger. Les risques de contamination étant très fortement augmentés dans les espaces fermés, il est nécessaire d’aérer pour renouveler l’air des classes.

Se basant sur le retour d’expérience de plusieurs municipalités et collectivités qui ont déjà mis en œuvre ces solutions au cours des mois passés, l’équipe municipale après concertation avec les directeurs des écoles maternelle et primaire a décidé d’équiper toute le groupe scolaire de dispositifs de mesure de la qualité de l’air intérieur et de purificateurs d’air.

Dès les prochaines semaines chaque classe se verra équipée d’un détecteur de CO2 de type CLASS’AIR, ces capteurs fabriqués en France sont référencés dans le guide “Qualité de l’Air dans les lieux accueillants des enfants” du Ministère de la Transition Écologique et dans le guide “ECOLAIR” de l’ADEME.

Simples d’utilisation, ils fonctionnent sur batterie avec 1 an d’autonomie et sont rechargeables. Ils sont équipés d’un écran avec des LEDs indicatrices et mesurent le taux de CO2, la pression atmosphérique, la température et l’hygrométrie. Lorsque le voyant est rouge, la pièce est saturée en CO2 il convient de l’aérer.
À l’heure actuelle, nos classes sont déjà aérées à chaque récréation et lorsque la météo le permet également pendant la pause de la mi-journée, ces capteurs viennent compléter ce dispositif en permettant d’aérer davantage si nécessaire.

Vingt-trois de ces capteurs vont être installés dans les classes et 2 purificateurs d’air très performants seront positionnés dans les salles du réfectoire de la cantine.
Ces purificateurs ioniseurs sont équipés de 5 filtres dont un filtre HEPA ++ qui filtre les bacilles et les germes.

« Nous sommes particulièrement attentifs à la qualité et l’origine des repas servis à la cantine et permettre à nos enfants de respirer un air de qualité pendant qu’ils sont à l’école nous apparaît comme essentiel. Investir dans ces capteurs et purificateurs c’est agir concrètement contre la Covid mais également de façon durable contre la présence dans l’air de nombreux allergènes, bactéries et autres agents pathogènes. »