Racing : Le souffle nouveau

Après la tempête qui a emporté bon nombre de ses éléments à la fin de saison dernière, dirigeants et joueurs, le Racing tente de se reconstruire et s’ingénie à se donner de nouveaux moyens pour briller lors du prochain championnat élite un. Parmi eux, les deux nouveaux managers ne dissimulent guère leurs motivations. Eric Challain et Olivier Girard ont conscience du défi à relever. Alors ils commencent, l’un et l’autre, ensemble, par retrousser leurs manches et s’expriment.

Eric Challain,  61 ans, jeune retraité de la mairie de Saint-Gaudens est un ancien du club. Le bonhomme a commencé par y user ses culottes courtes quand il avait dix ans et qu’il y a intégré l’école de rugby. Trente ans passés comme joueur, il y a connu toutes les catégories, tous les honneurs. Titulaire de l’équipe qui, en 1991, a réalisé le doublé, Eric a ensuite enchainé une carrière d’éducateur sportif.

Olivier Girard, 46 ans. Lui aussi a intégré le Racing comme joueur. Il avait 16 ans. Il y a joué cadet, puis junior et espoir. Puis il a poursuivi sa carrière avec Aspet XIII, gravi avec les Loups tous les échelons, champion de France D2 en 2006 jusqu’à l’accession en élite 2.

Les deux hommes ont ensuite été les instigateurs de la création du club de Villeneuve XIII, avec Gilbert Martin, en 2011.

Passionnés depuis toujours, les deux lascars sont restés de fervents supporters du Racing. Aujourd’hui, ils endossent aujourd’hui de nouveaux maillots, de nouvelles responsabilités : managers des Ours. « Nous saurons rester modestes, lâche Eric. L’équipe a perdu beaucoup de joueurs et il importe que nous renouvelions d’abord l’effectif. Le recrutement n’est toujours pas clos…», « Nous recrutons, oui, poursuit Olivier. Nous cherchons à créer un nouveau groupe, plus jeune, avec des joueurs costauds, tous  en quête de s’aguerrir et de s’affirmer en championnat élite 1. On ne sera peut-être pas Lézignan mais on se réserve très certainement de belles surprises. Ce sont des garçons qui ont un réel potentiel physique et les dents longues….. »

Recréer un groupe, une ambiance, fédérer une équipe, un nouvel état d’esprit, gageons que la volonté des nouveaux arrivants soit le déclencheur d’un souffle nouveau. Respirer, c’est gagner.