Mami Pagè Ikegami gérait un bar restaurant à Kyoto, au pays du soleil levant, la ville impériale des arts et des geishas. Mariée à un commingeois résidant à Savarthès, le couple parent d’une petite Manon a  laissé le Japon et s’est installé ici au pied des Pyrénées. Mami connaît la France car elle  avait déjà fait un séjour ici dans le cadre de ses études.  Venue du pays des geishas qui peut être traduit par “femme qui excelle dans le métier de l’art”, Mami s’est découvert un hobby qui a pris des proportions auxquelles elle ne s’attendait pas. Au cours de son précédent séjour, elle avait pu apprécier la culture française, la beauté des Pyrénées sans oublier l’aspect culinaire bien utile au quotidien. Avec Fabien son époux elle proposait ( entre autre)  le magret spécialité de notre Sud-Ouest! La colonie française de Kyoto et les japonais appréciaient…

Une nouvelle aventure…

Aujourd’hui loin du quartier traditionnel Gion, à Kyoto, elle s’est aperçue que ses compatriotes aiment beaucoup tout ce qui fait le charme de la France: paysages, culture, traditions, cuisine… Pourquoi ne pas faire découvrir une autre manière de vivre mais aussi donner aux français l’occasion de découvrir les spécificités de la culture japonaise ? C’est l’occasion de transmettre et communiquer des moments festifs via you tube. Mami équipée d’une GO Pro fixe  ces moments. Le déclic c’est peut-être cette visite de la forêt de Cardeilhac où Mamie accompagne sa petite Manon avec l’école de Landorthe et filme cette journée : 200 000 vues ! Aujourd’hui plus de 7 000 abonnés sur sa chaîne,  Macaron chan que l’on peut visiter .

Les évènements festifs vont s’enchaîner avec  “Autrefois en Couserans” (600 000 vues), le Tour de France où Mamie en costume traditionnel place les japonais au coeur de la course où pourtant aucun coureur japonais n’est présent!  Mamie n’oublie pas que la cuisine c’est  aussi un domaine qu’elle maîtrise. Pourquoi de ne pas faire goûter quelques plats japonais aux français et guetter leurs réactions? Le poulet frit à la japonaise, le poulet Karange avec ail, gingembre accompagné d’une marinade sauce soja et huile de sésame, les brochettes Yakitori ( poulet mariné avec des abats)  sont  une occasion de découvrir les subtilités de l’art culinaire japonais.

Le salon des Pyrénéennes  à mi-septembre évènement majeur devrait atteindre un pic de vues et surtout permettre à nos amis japonais de voyager  au coeur même du monde agricole français! Mamie assure son rôle d’ambassadrice  avec bonheur !

La chaine You tube Macaron Chan : https://www.youtube.com/channel/UCEfZIelRbhyqTRLgHqGJkvQ