A l’heure du bilan, la fermeture des centres de vaccination de Montréjeau et de Saint-Béat serait-elle en suspens ?

Une troisième injection ?

Le 30 juin dernier, la Maison de santé du Mont-Royal et le groupe médical de Saint-Béat fermaient les portes de leurs centres de vaccination pour laisser place au vaccinodrome de Villeneuve-de-Rivière. Celui-ci bénéficie d’une logistique et d’une capacité d’accueil supérieures.

Toutefois, ces fermetures ne sont peut-être pas définitives à l’heure où l’Etat envisage une troisième injection pour les personnes vaccinées en janvier et février dernier. En attendant de connaitre les prochaines directives nationales, les centres de vaccination du Sud Comminges, financés par l’ARS Occitanie, dressent le bilan de cette opération.

4100 injections à la Maison de santé

Depuis le 18 janvier dernier, la Maison de santé de Montréjeau s’était transformée en centre de vaccination avec aux commandes le professeur et médecin généraliste Jean-Christophe Poutrain. Une dizaine de médecins généralistes ainsi qu’une vingtaine d’infirmiers s’y sont rendus pour vacciner lors de leurs jours de repos. Grâce à eux plus de 4100 injections ont été administrées jusqu’à la fermeture du centre. Cela n’a été possible qu’avec l’implication d’une grande partie du personnel administratif de la Maison de santé. Mais également du Maire de Montréjeau Éric Miquel, de la Communautés des Communes et de certains médecins très impliqués tel que Zacharie Lemoing.

Un coup dur : le décès du docteur Serge Huet

Depuis novembre 2020, Montréjeau a travaillé conjointement avec le cabinet médical de Saint-Béat-Lèz pour la prise en charge du Covid-19 sur le territoire. Mais coup dur pour l’équipe et surtout tragédie pour la population du Comminges, le responsable Saint-Béatais, Serge Huet, médecin généraliste et maire de Lourde, nous quittait le 6 Juin dernier.

Cette haute personnalité du Comminges avait assurée près de 2300 vaccinations au centre de Saint-Béat avec le soutien de son équipe. Depuis sa tragique disparition c’est son collaborateur, le Dr Rémi Estévez, qui a assuré la coordination du centre jusqu’à la fin de l’opération tout en portant le projet de Maison de santé de Saint-Béat-Lèz.

La semaine de la fermeture des deux centres, la Maison de santé Montréjeaulaise invitait les élus locaux ainsi que le cabinet de Saint-Béat à partager un moment convivial en extérieur pour célébrer la fin de cette opération de vaccination.

Le Comminges prêt à rebondir.

Malgré tous ces aléas, c’est grâce à l’entraide et à la coopération dont ont fait preuve les équipes que les centres ont pu s’adapter à tous les changements qu’ils ont connus. Cette organisation locale laisse bon espoir. En effet, quelles que soient les directives à venir, le Comminges saura déployer rapidement les compétences nécessaires pour s’y adapter.