Communiqué de presse de la Préfecture Haute Garonne

Les dernières données sanitaires confirment une évolution inquiétante de la propagation du virus Covid-19 dans le département de la Haute-Garonne. Ainsi, au 19 juillet, le taux d’incidence était dans le département de 164 cas dépistés positifs pour 100 000 habitants, alors qu’il était de 95,6 cas pour 100 000 habitants au 16 juillet, soit une augmentation de 71,5 % en 3 jours. Pour les 20-30 ans, il est de 404,6 cas pour 100 000 habitants  Dans la commune de Toulouse, le taux d’incidence est de 201,7 cas pour 100 000 personnes.

De plus, si la couverture vaccinale en Haute-Garonne est forte pour les plus de 65 ans, elle demeure encore faible chez les classes d’âge les plus jeunes au regard de l’ouverture au 31 mai de la vaccination à l’ensemble des personnes majeures, avec 65,6 % de primo-vaccinés chez les 40-59 ans et 49,5 % chez les 20-39 ans.

Pour restreindre la circulation du virus dans les lieux de brassage de population, et notamment de la population des jeunes entre 20 et 30 ans dans cette période estivale, brassage qui a lieu majoritairement dans l’hyper centre de Toulouse, traditionnellement un secteur de forte affluence de toutes populations confondues, il convient de prendre des mesures ciblées et adaptées.

Ainsi, par arrêté de ce jour et après avoir consulté les représentants des élus et parlementaires, le préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a décidé d’étendre l’obligation du port du masque tous les jours de 9h à 3h du matin, sur la voie publique et dans les espaces publics, dans le centre-ville de la commune de Toulouse, dans le périmètre délimité par les voies suivantes (plan ci-joint) :

    • boulevard d’Arcole
    • boulevard de Strasbourg
    • boulevard Lazare Carnot
    • allées Forain François Verdier
    • allées Jules Guesdes
    • avenue Maurice Hauriou
    • quai de Tounis
    • quai de la Daurade
    • place de la Daurade
    • quai Lucien Lombard
    • quai Saint-Pierre dans sa section allant jusqu’au boulevard Armand Duportal
    • boulevard Armand Duportal
    • boulevard Lascrosses depuis la place Armand Duportal, boulevard d’Arcole.

Le quai de Tounis, le quai de la Daurade, la place de la Daurade, le quai Lucien Lombard, la place Saint Pierre, le quai Saint-Pierre et la promenade Henri Martin sont inclus dans le périmètre.

Le boulevard d’Arcole, le boulevard de Strasbourg, le boulevard Lazare Carnot, les allées Forain François Verdier, les allées Jules Guesdes et l’avenue Maurice Hauriou ne sont pas inclus dans le périmètre.

 Par ailleurs, dans l’ensemble du département de la Haute-Garonne, le port du masque de protection couvrant simultanément le nez, la bouche et le menton est obligatoire pour toute personne se déplaçant à pied sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public dans les cas suivants, si le passe sanitaire n’y est pas requis :

  • dans les établissements recevant du public de plein air quand les mesures de distanciation physique de 2 mètres entre deux personnes, ne peuvent pas être respectées ;
  • dans les manifestations et rassemblements à caractère festif ou revendicatif de plus de dix personnes autorisés,
  • dans les marchés, brocantes, vides greniers et ventes au déballage de plein vent ou couverts,
  • dans les espaces de transports en commun dont les quais et arrêts de bus, métro et tramway ;
  • dans un rayon de 50 mètres aux abords des établissements scolaires et des crèches au moment des entrées et sorties, des lieux de culte au début et à la fin des cérémonies et des offices, et des centres commerciaux lorsque ceux-ci sont ouverts au public ;
  • dans les files d’attente ;
  • lorsqu’un évènement particulier ou une configuration urbaine particulière (type rue étroite et bondée) engendre un flux important ou une concentration de personnes qui ne permettent pas de respecter les mesures de distanciation physique de 2 mètres entre deux personnes.

Ainsi, le masque doit être porté notamment lors des fêtes de village, kermesses, bals, festivals, spectacles de plein air, etc.. quand l’évènement n’est pas soumis à la présentation du passe sanitaire pour y accéder.

« Ces mesures sont indispensables à la protection de la santé de tous. Nous devons tout faire pour que l’été continue de se dérouler dans des conditions sanitaires optimales. Continuons nos efforts, c’est absolument nécessaire ! » Étienne Guyot.