Dernièrement s’est tenue la 6ème assemblée générale de l’association Recobrada à la Maison Garonne. Dans le plus strict respect des mesures sanitaires, 27 personnes ont pu assister à la présentation des rapports d’activités, financier et moral de cette chaotique année 2020. Les perspectives 2021 ont également été présentées et la soirée s’est terminée sur un moment de partage autour d’un verre et d’une collation préparée par les adhérents :

“Ces AG sont des moments importants dans la vie de l’association car elles nous permettent de faire le bilan de l’année écoulée, croiser les perspectives que nous avions prévues avec les réalisations réellement effectuées. Nous voyons ainsi notre association évoluer, s’intensifier, s’ancrer dans un territoire, autour d’un objectif réaffirmé et concrétisé chaque année. Et c’est surtout l’occasion de se retrouver, habitués, adhérents, sympathisants de près ou de loin, autour de notre dénominateur commun, Recobrada ! Nous avons accueilli M. Duzert représentant de la Communauté de Communes Cœur de Garonne et nous l’en remercions. Une grande première pour nous à cette AG, a été la participation de notre expert-comptable M. Alain Greco. Sa présentation et son explication des comptes extrêmement pédagogiques ont permis à tous et toutes une lecture claire et précise de notre situation financière ! Un grand merci à lui ! Enfin, l’assemblée a réélu les 9 membres du conseil d’administration qui se sont présentés. Nous espérons continuer sur notre lancée de groupes de travail et de commissions qui nous permettent de travailler ensemble à la structuration et à l’implantation de Recobrada. De nombreux chantiers nous attendent… Nous en sommes ravis et espérons vivement pouvoir vous en donner des nouvelles tout au long de cette année !” explique la présidente Chloé B.

Les projets ne manquent pas pour la ressourcerie qui a vu le jour en octobre 2015, et ce, en dépit du contexte sanitaire :

“L’activité de la boutique a été fortement impactée mais les aides d’urgence et les fonds de solidarité nous ont permis de supporter les pertes. La boutique en ligne s’est mis en place durant ce deuxième confinement, les résultats sont au-delà de nos espérances ! Ce que je retiens de cette période que nous vivons encore c’est la formidable capacité d’adaptation que nous avons collectivement mise en place” se réjouit le directeur Jacques M.

Parmi les nouveaux chantiers :

  • Le jardin pédagogique « La JardiniR », un nouvel espace de partage et de sensibilisation dont le slogan est « Revaloriser, Recycler et Rassembler autour du jardin » : il a été lancé début avril, à l’initiative de plusieurs bénévoles de l’association en partenariat avec le RAMIS, un relais d’assistantes maternelles basé à Cazères. En seulement quelques semaines un gros travail collaboratif a été mené pour créer cet espace : nettoyage de l’espace, création de buttes permacoles, récupération de terre et de compost, construction d’une barrière, aménagement d’un espace poulailler et plantations diverses.
  • Un futur partenariat avec l’association Les Fous du Bois : l’association veut promouvoir la biodiversité ordinaire autour de chez soi, d’une part en plantant des arbres et arbustes de pays, d’autre part en favorisant les insectes sauvages (pollinisateurs, prédateurs,…) notamment au travers d’hôtels. Recobrada souhaite prendre en charge la fabrication complète ou partielle des supports.
  • L’atelier bois et palettes de Recobrada qui a continué son activité pendant la pandémie.  L’activité est assurée par des bénévoles depuis sa création en 2015 et peut accueillir toute personne désirant travailler le bois de récupération, que ce soit palettes, vieux meubles, objets existants, etc.
  • Les travaux de mise aux normes du bâtiment : Recobrada met en place actuellement un calendrier des travaux (retardés à cause du covid-19) en lien avec les artisans qui doivent intervenir prioritairement d’ici la fin de cette année 2021. Ainsi, les travaux de toiture devraient commencer fin juillet / début août et l’isolation devrait se faire à la suite. Ce qui permettrait d’enchaîner avec les travaux d’électricité et d’assainissement. Les travaux devraient se terminer d’ici la fin de l’année 2022 au plus tard.