En 2014, l’Assemblée générale des Nations Unies proclamait que le 15 juillet serait désormais célébrée la Journée mondiale des compétences des jeunes.

L’idée était de mettre en lumière l’importance de la transmission aux jeunes générations des compétences nécessaires à l’emploi, à l’obtention d’un travail décent et à l’entrepreneuriat.

Ré-imaginer les compétences des jeunes après la pandémie

La Journée mondiale des compétences des jeunes 2021 va se dérouler dans un contexte plus que difficile. Ceci est dû à la persistance de la pandémie de COVID-19 et les bouleversements qu’elle implique dans le monde de l’enseignement technique et professionnel.

Une journée essentielle pour les jeunes du monde entier

La hausse du chômage chez les jeunes est une donnée incontournable de nos économies. Que ce soit dans les pays dits développés ou dans les pays en développement.

Le nombre de jeunes actuellement non scolarisés, sans emploi ni formation* augmente. Les jeunes femmes sont deux fois plus susceptibles d’être concernées que leurs homologues masculins, souligne le dernier rapport publié en 2020 par l’Organisation internationale du Travail.

* on les appelle parfois les NEET, acronyme directement issu du terme anglais utilisé : Not in Employment, Education or Training.

Un site à visiter : https://www.un.org/fr/observances/world-youth-skills-day

Source : journée mondiale

Crédit photo : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/une-journee-mondiale/une-journee-mondiale-des-competences-des-jeunes-qualifies-mais-fragilises-par-la-crise-sanitaire_4033179.html

(Bruno Levesque / Maxppp)