Lundi 5 juillet, le président du Conseil départemental Georges Méric, représenté par Maryse Vezat-Baronia, vice-présidente en charge de l’aménagement et développement des territoires, a signé les conventions “Petites villes de demain”, avec 10 intercommunalités haut-garonnaises et Etienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne et de la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée.

Garant de l’équilibre territorial, le Département est partenaire du programme “Petites villes de demain” lancé par l’Etat en 2020, qui concerne les communes de moins de 20 000 habitants et leur intercommunalité.

Ce dispositif a pour objectif d’accompagner ces collectivités dans leurs projets jusqu’en 2026, afin de renforcer l’attractivité et le dynamisme de leur bassin de vie.

En Haute-Garonne, 10 intercommunalités vont bénéficier de ce programme représentant les 18 communes suivantes : Aspet, Salies-du-Salat, Saint-Martory, Aurignac, Boulogne-sur-Gesse, L’Isle-en-Dodon, Bagnères-de-Luchon, Auterive, Carbonne, Cadours, Grenade, Fronton, Cazères, Martres-Tolosane, Rieumes, Villefranche-de-Lauragais, Caraman et Villemur-sur-Tarn.

Aux côtés de l’Etat, de la Région et des communes engagées dans cette démarche, le Conseil départemental participera aux comités de pilotage dédiés.

Depuis 2015, le Conseil départemental est pleinement mobilisé pour favoriser le dynamisme et l’attractivité des territoires périurbains, ruraux et de montagne de la Haute-Garonne.

Le Département a créé de nombreux dispositifs de soutien aux communes et intercommunalités, tant sur le plan financier, avec les contrats de territoire, qu’en accompagnement technique avec son offre en ingénierie.

Les contrats de territoires ont permis de soutenir la réalisation de près de 3 319 équipements publics, entre 2016 et 2020 (budget de 162,5 M€).

Par ailleurs, le Département, qui est délégataire des aides à la pierre de l’Etat et de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), a adopté un plan de l’Habitat (2020-2026), dont l’une des priorités est de soutenir la revitalisation des centre-bourgs par le biais des politiques du logement.

A ce titre, le Département de la Haute-Garonne s’associe à de nombreux dispositifs, telles que les Opération de Revitalisation de Territoire qui ont pour objectif de redynamiser les centres-villes en mettant en œuvre un projet global portant sur l’habitat, l’urbanisme, le commerce, l’économie et les politiques sociales. Le Département est notamment partenaire de l’ORT de Saint-Gaudens, dont la convention a été signée le 14 avril dernier.

Le Conseil départemental est le premier partenaire des élus locaux qui s’engagent tous les jours pour améliorer le quotidien des habitantes et des habitants. Alors que la Haute-Garonne gagne près de 15 000 habitants chaque année et que la crise sanitaire tend à accélérer l’exode urbain vers les communes périurbaines et rurales, le Département poursuivra son action volontariste pour que tous les bassins de vie de la Haute-Garonne puissent bénéficier de la même qualité de vie”, souligne Georges Méric, président du Conseil départemental.