Lancement de la construction de la  nouvelle école de Peyssies.

Historique :

L’école de Peyssies comporte 2 classes réparties entre l’école historique datant de 1898 et un préfabriqué implanté en 1997.

Selon l’inspecteur de l’éducation nationale, les conditions de travail sont limites pour les enseignants qui ne disposent pas d’un vestiaire, d’un bureau dédié pour la directrice,  d’un réfectoire, d’une salle pour l’accueil éventuel d’un médecin.

Les bâtiments sont mal isolés, vieux et distants.

Etat des lieux  du maire  Daniel Grycza:

L’accueil périscolaire et la restauration se font à l‘extérieur du périmètre de l’école dans la salle polyvalente.

Les règles liées à la protection de l’enfant sont difficilement applicables par le personnel chargé de les encadrer (hygiène, sécurité ou niveau déplacement, agressions, contact avec le parent qui n’a pas la garde, …..).

Conscient de la vétusté des locaux et des conditions d’accueil des enfants durant le périscolaire, les conseils municipaux respectifs annonçaient tous les 6 ans  la construction de la nouvelle école. 

C’est un sujet que l’on évoque depuis plus de 20 ans dans Ia commune ; et faute de financement le projet était, de fait, reporté.

Nouvelle donne :

Daniel Grycza: « Depuis une dizaine d’années, l’évolution démographique de la commune s’est accélérée. Un premier lotissement de 36 lots vient d’être construit et un autre de 26 lots est en cours d’instruction.

Afin d’accueillir les jeunes Peyssiessois, ddns de bonnes conditions et compte tenu de la bonne situation financière, le projet papier de la nouvelle école a été engagé sur le mandat précédent et verra sa réalisation sur ce mandat.

 

La nouvelle école regroupera :

– L’ALAE des élèves des classes de maternelle,

– L’ALAE des élèves des classes d’élémentaire,

– 4 classes élémentaires avec extension possible,

– La cantine scolaire.

Financement :

Le coût du projet est de I 890 000 euros HT.

Il est financé à hauteur de 80 % par des subventions (Etat, Conseil Départemental 3,l, CAF et Région Occitanie).

Il faut remercier le partenariat Etat-Conseil Départemental de la Haute-Garonne pour le soutien financier pour ce type de projet (à hauteur de 30% chacun).

Le reste à charge pour la Commune se traduira par un emprunt sur 25 ans. Les annuités seront remboursées par le loyer du futur parc photovoltaïque qui est en cours de construction.

Aujourd’hui,  lundi 05 juillet 2021, la signature des actes d’engagement  des 12 entreprises retenues, le cabinet d’architecte « Archéa » et la commune cèlent le début de l’aventure qui amènera à la construction et l’ouverture de la nouvelle école.