Le Conseil départemental se mobilise, en partenariat avec l’Ordre des médecins de la Haute-Garonne, pour lutter contre la désertification médicale.

Suite aux nouvelles mesures adoptées par le Conseil départemental pour lutter contre l’inégalité d’accès aux soins en Haute-Garonne en février dernier, la collectivité se mobilise désormais en partenariat avec le Conseil de l’Ordre des médecins de Haute-Garonne, pour la mise en place des aides visant à inciter les jeunes médecins à s’installer dans des zones sous-dotées en matière d’accès aux soins.

 Trois dispositifs d’aides sont ainsi prévus dans le cadre de ce partenariat pour permettre aux étudiants généralistes en sortie d’études de démarrer leur activité dans des zones insuffisamment dotées en structure de soins, repérées par l’Agence Régionale de Santé Occitanie.

Le premier dispositif prévoit d’attribuer une indemnité d’études et de projet professionnel à 10 étudiants en médecine générale par an, au cours des trois ans du 3e cycle.

Les étudiants, choisis sur la base de critères sociaux, s’engageront en contrepartie à s’installer pendant 5 ans dans une zone où l’offre de soins est insuffisante.

Les indemnités prévues s’échelonnent de 800 €/mois en 1ère année,1 100 €/mois en 2e année et 1 600 €/mois en 3e année, soit un budget total de420 000 € pour 10 étudiantes et étudiants sur 3 ans, versés par la collectivité.

Le second dispositif d’aides favorisera la réalisation de stages dans les zones ciblées.

Le Département s’engage à attribuer des indemnités de logement ou de déplacement aux étudiants, en priorité boursiers, pendant la durée du stage, pour un montant de 1 200 € par étudiant(e) pour un stage d’une durée de 6 mois, soit 24 000 €/an pour 10 aides attribuées.

Les indemnités de déplacement et de logement s’élèvent à 200 € par mois par étudiant pour 6 mois de stage maximum.

Le troisième et dernier dispositif permettra d’accompagner des étudiants pour la recherche d’un logement à proximité de leur lieu de stage, en lien avec le comité départemental du Tourisme de la Haute-Garonne, Haute-Garonne Tourisme dans les domaines suivants : choix de logements saisonniers qualitatifs, soutien au coût de location, mise en place d’un dispositif d’accès gratuit aux activités de loisirs, mise en relation avec les habitant(e)s du territoire, suivi personnalisé…

Selon l’Agence régionale de santé (ARS), la Haute-Garonne doit faire face à une répartition déséquilibrée des médecins généralistes sur le territoire, entre les zones urbaines, péri-urbaines, rurales ou de montagne.

La crise sanitaire sans précédent qui touche la France et les épisodes successifs de confinement ont aggravé les inégalités d’accès aux soins. Chef de file de l’action sociale et des solidarités, le Département a décidé de répondre concrètement à cette problématique, en lien avec les acteurs locaux de la santé, en accompagnant le développement d’une médecine générale de proximité et en soutenant la formation des futurs professionnels de santé.

 

Le Département soutient également les communes et les communautés de communes dans la création et l’extension des Maisons de santé pluridisciplinaires (aides au fonctionnement et à l’acquisition d’équipements et de matériels médicaux et paramédicaux).