Le dimanche 6 juin 2021 aura lieu au bois de Castres à Carbonne le vide grenier de la FCPE. À cette occasion cette association des parents d’élèves de l’école Chanfreau a invité Solidarité Enfance Internationale (S.E.I.), association humanitaire reconnue d’intérêt général née en Volvestre. Cette invitation s’est concrétisée avec une générosité spontanée par l’offre d’un emplacement d’un stand. S.E.I. est actuellement présente au Mali, pays en proie à de grandes difficultés où les populations sont en grande souffrance. Elle soutient 260 enfants dans une très grande précarité dont 75 hébergés dans un orphelinat dans des conditions difficiles. Elle est en train de reconstruire une école et donner à ces gavroches la possibilité de se construire une vie pleine d’espoir et d’amour.

Voulant se montrer solidaire de cette action, de nombreux commerçants de Carbonne et du Volvestre ont offert de nombreux lots ou bons d’achats rendant ainsi possible l’organisation d’une tombola qui permettra de récolter des fonds car chaque euro compte pour réussir.

Grâce à cet élan d’entraide, SEI poursuit son avancée dans la mission qu’elle s’est fixée. Venez nombreux découvrir son stand et ses bénévoles à l’occasion du vide grenier du Bois de Castres.

Pour ceux qui le souhaitent vous pouvez faire vos dons directement en cliquant sur ce lien. Un reçu fiscal vous sera immédiatement envoyé par mail. Les impôts vous rembourseront 66 % de la somme versée. Ainsi si vous donnez 100 euros, l’État vous remboursera 66 euros.

https://www.helloasso.com/associations/solidarite-enfance-internationale-s-e-i/formulaires/1

« Dire au revoir aux 75 enfants de l’orphelinat qui vous illuminent de leurs regards profonds puis partir vers la France pour trouver des solutions et  revenir pour porter juste un peu d’espoir pour un avenir meilleur. Ces enfants qui sont privés de tout sauf d’amour ont cette farouche volonté d’aller à l’école et d’apprendre tout simplement. Leurs parents sont morts dans des guerres ethniques, victimes du terrorisme ou de maladie qui sont tellement guérissables sous nos contrées où la protection sociale protège les plus démunis. Ils ont cette soif de connaissances et d’envie qui est incroyable et force l’admiration. Mais par manque cruel de moyens ils sont entassés dans des bâtiments délabrés où les rats ont force de Loi . Les humanistes qui sont présents en chacun de nous ne peuvent accepter cela. Nous serons de retour à Bamako en délégation dès le mois d’octobre. A SEI tout l’argent récolté est totalement reversé au bénéfice des enfants» précisait le président de l’association SEI