Très forte affluence ce lundi 10 mai pour le marché de plein-vent. L’occasion pour Corinne Marquerie et Julien Lacroix, candidats de la majorité aux élections départementales, de rencontrer les électeurs.

Les deux titulaires : Julien Lacroix, socialiste, et Corinne Marquerie, communiste, sont deux élus locaux. Julien Lacroix est maire de Saman et vice-président à la 5C. Corinne Marquerie est conseillère d’opposition à Saint-Gaudens. Ils se présentent sur une liste appelée « Haute-Garonne en commun », soutenue par la majorité sortante de Georges Méric. Ils soutiennent le bilan de son dernier mandat et proposent d’aller encore plus loin pour la justice sociale, la démocratie et l’écologie.

Les deux remplaçants ne sont pas inscrits dans un parti politique. Il s’agit de Daniel Soupène, maire d’Estancarbon et de Léa Segura étudiante en lettres.

Des sortants pas clairs ?

« Le département pilote les politiques sociales : RSA, autonomie des personnes âgées, construction et équipement des collèges, entretien des routes.

Les deux sortants (Jean-Yves Duclos et Céline Laurenties, NDLR), cachent leurs orientations politiques et n’ont pas de bilan personnel au département.  Ils tentent de récupérer les actions de la majorité en énumérant les subventions qui ont bénéficié au canton pendant la dernière mandature : ni l’un ni l’autre n’y a contribué, le premier trop concentré sur la ville de St Gaudens, la seconde toujours en opposition à la majorité de Georges Méric. »

En conclusion, nous sommes les candidats de la solidarité, de la justice sociale, de la complémentarité ville/ campagne, de l’écologie au quotidien. Nous serons des conseillers actifs et disponibles, pour faire vivre la démocratie et les projets de développement locaux.