Eric Fraj, citoyen de Carbonne, capitale du Volvestre est un musicien auteur compositeur et interprète. Pour fêter ses 50 ans de carrière il est en pleine préparation d’un nouvel album qui sortira d’ici la fin de l’année. France 3 Occitanie a décidé de célébrer cet artiste de talent qui fait vibrer les mots sur des mélodies qui vous transportent dans le Beau.

Eric Fraj es un òme daus mai complets : a l’encòp cantaire, autor e compositor, sas cançons son a l’encòp en occitan, catalan e castilhan.

S’il s’exprime en 3 langues, c’est bien l’occitan qui a la préférence de l’auteur. Cette langue il l’a enseignée (tout comme l’espagnol et la philosophie), et c’est à la suite des grandes figures comme Claudi Marti ou Mans de Breish qu’il s’est lancé dans la chanson. C’était donc en 1971, en plein essor de la «nòva cançon occitana». Pour Fraj ce fut d’abord une aventure d’adolescence, à un âge où les engagements ne se font pas à moitié. Mais l’adolescence est passée et la passion du jeune homme est demeurée. Alors qu’un album anniversaire est prévu en 2021 pour marquer ce demi- siècle de carrière, Eric Fraj a déjà enregistré une dizaine de disques. C’est donc ce long parcours que nous allons retracer dans un reportage de Sirine Tijani, qui est allée rencontrer des amis du chanteur, comme le poète Serge Pey, l’écrivain Alem Surre-Garcia ou le musicien et complice Guillaume Lopez.

Nous avons dit qu’Eric Fraj a commencé sa carrière de chanteur durant l’essor de la «nòva cançon occitana», dans les années 70. Vingt ans plus tard, au début des années 90, s’est produit le deuxième «reviscol» musical occitan. Une deuxième renaissance musicale qui a été impulsée par des groupes comme le Massilia Sound System, les Fabulous Trobadors, les Nux Vomica, la compagnie Lubat de Gascogne et bien d’autres. Alors que la «nòva cançon» s’inscrivait dans le mouvement folk au niveau international, ce coup-ci les occitans sont au rendez-vous de l’explosion du hip-hop, du ragga, du rub-a- dub… des musique de tchatches et d’instruments électroniques. Nous vous proposons de redécouvrir ce moment d’histoire musicale à travers les archives de l’INA dans notre chronique Memòria d’Òc.

Enfin, acabarèm la nòstra emission amb un document de 1985. Nous terminerons ce Viure al País avec un clip d’Eric Fraj qui avait été tourné en 1985 avec les moyens de notre émission, alors présentée par Maurici Andrieu. La chanson que vous pourrez écouter s’appelle « Départ ».

Bon dimenge a totes e tenètz-vos fièrs !

RETROUVEZ VIURE AL PAIS

http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/emissions/viure-al-pais-0

http://blog.france3.fr/le-blog-de-viure-al-pais-france3

Le dimanche 16 mai 2021 à 10 heures 45 France 3 Occitanie Viure al Pais