Depuis plus de quinze ans, le 5 mai est dédié à l’un des plus beaux métiers du monde, celui de la sage-femme.

Cette profession comporte de multiples facettes et est encore trop méconnue du grand public. Cette journée est l’occasion de découvrir ce métier de “donneuse de vie”, rendre hommage aux femmes (et aux hommes !), qui le pratiquent et montrer leur importance au sein de la société.

Le métier de Sage-Femme

L’ANSFL (Association Nationale des Sages-Femmes Libérales), profite de cette journée particulière pour renseigner le grand public sur la richesse de ce métier, les compétences nécessaires et la diversité dans leur activité quotidienne. Reconnue profession médicale, la formation nécessite cinq années d’études dont un an de médecine. La sage-femme surveille la grossesse, en suit l’évolution et gère l’accouchement. Ce métier autrefois réservé aux femmes est maintenant mixte, bien qu’à peine 300 hommes l’exercent.

La maïeutique

Chez les grecs, ce terme désignait l’acte d’accoucher. Aujourd’hui, il est surtout employé chez nous par les philosophes et est devenu l’art d’accoucher les esprits. Arriver à faire énoncer par son élève lui-même le résultat auquel on souhaitait arriver. Tout un art !

Un site à visiter : www.mamanpourlavie.com

Source : journée mondiale

Crédit photo : https://www.complement-air.com/