Il faut aller chercher dans les annales du parlement européen (en date du 14 février 2001), pour retrouver les textes fondateurs de cette journée mondiale. Et tout particulièrement, la définition de la situation de handicap nécessitant un aménagement de l’accessibilité.

“[…] les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, comme les personnes handicapées […], personnes handicapées des membres, personnes de petite taille, personnes transportant des bagages lourds, personnes âgées, femmes enceintes, personnes ayant un caddie et parents avec enfants (y compris enfants en poussette).”

La journée mondiale proprement dite a été lancée en 2011 et est programmée chaque année le 30 avril. En 2021, elle est toujours relayée par un site gouvernemental… enfin, une tentative !

Ad’AP

Comprenez Agenda dAccessibilité Programmée. Il s’agit d’une obligation qui est faite à tous les établissements recevant du public de s’adapter pour recevoir tous les publics. En principe tout devait être terminé en 2015. Nous sommes en 2021, et encore assez loin d’avoir obtenu un résultat satisfaisant.

De nombreux sites traitent de cette problématique, y compris des sites officiels émanant du gouvernement. Nous en avons sélectionné un autre qui nous a paru également intéressant.

Journée-mondiale.com également !

On est rarement prophète en son pays, profitons-en donc pour signaler au lecteur distrait que le site des journées mondiales a été adapté au public déficient visuel.

Un site à visiter : www.escapadelibertemobilite.org

Source : journée mondiale

Crédit photo : https://webzine.okeenea.com/journee-mondiale-accessibilite-mobilites-2016/