Malgré quelques doutes vite dissipés concernant la tenue de ce conseil en période de confinement, les élus du SIVOM ont répondu présents (quorum atteint). Il faut dire que l’ordre du jour était important avec la présentation et le vote du budget 2021.

En préambule, le président Jean-Paul MANENT précisa qu’il s’était appliqué avec les membres du bureau à faire « le tour » des services (personnel) pour les rassurer sur la manière dont la nouvelle équipe avait l’intention de gérer la situation. Ecouter les revendications, informer sur la nouvelle vision à moyen terme , l’avenir des relations SIVOM -SYSTOM….

« L’entreprise » SIVOM représente 78 communes ( près de 37 000 habitants) et couvre 4 Communautés de communes. Pas moins de 14 services d’où 14 budgets à présenter ! La masse salariale est stable et la reprise des activités est envisagée pour 2021 après une année 2020 particulièrement sombre ! Le remboursement de la dette devrait diminuer de 9 %. On aborde tous les postes de la voirie au traitement des ordures ménagères, à la plate-forme de compostage, le centre de tri, la restauration, le secrétariat intercommunal, les pompes funèbres… Il est prévu de nouveaux investissements sur le transport avec notamment l’achat d’une dizaine de bennes, un semi-remorque, un broyeur de déchets et différents travaux sont à l’étude pour agrandir la plate-forme de compostage, l’aménagement et l’agrandissement des déchèteries (St-Gaudens, Montréjeau,Aspet, Castelnau Magnoac) et un parc informatique à renouveler. Les divers tarifs (prestations) ne changent pas ou très peu. Les projets ne manquent pas ! L’étude SIVOM-SYSTOM avance avec le déroulement de l’action juridique, financière et sociale. Il faut cependant mener à bien les dossiers en cours, principalement le projet funéraire avec la réalisation du crématorium à Villeneuve de Rivière projet à caractère d’utilité publique.

Pour 2021, les évolutions prévisionnelles de dépenses et recettes de la collectivité se concrétiseront en fonction des évènements nationaux et de la mise en place des nouvelles règlementations.